AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

FERMETURE DEFINITIVE DU FORUM
Merci pour ces 6 années d'existence et tous ces superbes moments !


Partagez | 
 

 ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

GameMaster
avatar
Staff
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Messages postés : 791
ϟ Copyright : (C)Ozzy
ϟ Music : METALLICA -- Master of Puppets
ϟ Niveau : Oméga
ϟ Affiliation : Etre Suprême

Carnet de Route
ϟ Disponibilité RP:


MessageSujet: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Jeu 16 Juil - 15:18


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
TIME TO CELEBRATE
And the whole world is moving like Jagger !


Les p'tites news


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Cela faisait douze jours. Douze jours que la Terre appartenait de nouveau aux hommes et aux femmes qui avaient su résister, tenir face à l'invasion colonisatrice des Skrulls. Il avait alors fallu reconstruire, encore, toujours. Mais cette fois, à l'inverse des lentes convalescences passées après la Magnus Era ou encore l'Ere d'Apocalypse, le monde se remettait sur pieds à vitesse grand V. Et c'était rien de le dire !

Les robots survivants (Sentinelles, Ultronbots, Ironbots, et autres Gardiens) avaient eu tôt fait de se mettre au travail alors que les humains reprenaient leurs forces, cherchaient les disparus, soignaient les blessés. Le matériel médical, les logements avaient été la priorité afin de sauver les millions de blessés, d'abriter les gens des intempéries. S'autofabriquant pour se démultiplier et gagner en efficacité, tous ces robots au service de l'Homme ne cessaient de bâtir, rénover, ériger de nouveaux buildings jours et nuits, de patrouiller les rues en silence pour empêcher les pillages et les gangs d'en prendre le contrôle, en soutien au SHIELD et aux forces de police le temps que chacun se refasse, sans ressentir une quelconque fatigue. Certes, le chemin vers un monde de nouveau flambant neuf serait encore long, mais il le serait bien moins que la normale !

Sans surprise, les grands villes avaient été les priorités car abritant le plus de personnes. Ainsi, New York était étincelante d'acier neuf, de vitres reflétant le soleil de plomb déjà au rendez-vous en ce mois de mai, de chantiers de construction parsemés de-ci de-là. Les gens se serraient les coudes, partageaient la nourriture, des moments solidaires, remettaient leurs quartiers sur pieds. Les nombreux chapiteaux qui avaient hébergé les survivants les premiers jours diminuaient en nombre à mesure que chacun retrouvait un logement décent, un toit sur la tête, entre quatre murs de peinture fraîche. Aujourd'hui que les choses allaient bien mieux, il était temps de célébrer enfin décemment la victoire !

Et pour cause, depuis la veille, on pouvait voir les héros et autres citoyens bénévoles se démener pour organiser la plus grande fête à ciel ouvert qui aurait lieu, en simultanée avec toutes les plus grandes capitales du monde. Comme un jour de l'an avant l'heure, mais porté par un sentiment d'allégresse bien plus fort encore après avoir frôlé l'extinction.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Times Square avait été bloqué à la circulation pour l'occasion. Des stands, des bouts de fête foraine, des patinoires improvisées par des mutants, des pistes de danse avec déjà des battle break-dance, emplissaient l'immense place se prolongeant le long de la 7ème avenue. Des ballons géants à l'effigie des Vengeurs, des Quatre Fantastiques, des X-men, flottaient dans le ciel, se cognant parfois les uns aux autres, émerveillant les enfants. Beaucoup étaient déguisés à l'image de leurs héros favoris.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Tout était noir de monde, lunettes de soleil sur le nez, glaces italiennes ou cornets de frites en main distribués par les stands en question. Familles, soldats, agents du SHIELD, héros, mutants, humains, surhumains, citoyens du monde formaient ce melting-pot de l'Indépendance Planétaire. Les Robots étaient chargés de la sécurité, avec des permanents du SHIELD et de la police bien sûr. Les Sentinelles lévitaient dans le ciel avec discrétion, sans perturber les festivités, rassurant chacun.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Beaucoup de Héros étaient déjà présents, acclamés par la foule. La Guerre Civile était loin désormais, l'ennemi commun et leur lutte pour reprendre la Terre et guider l'Humanité pour sa survie ayant permis une réconciliation salvatrice. Les X-men de l'Institut et autres Utopiens sont acclamés sans distinction.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Joshua Foley alias Elixir est particulièrement vénéré par de nombreuses familles pour s'être démené jusqu'au blackout après la bataille en soignant des dizaines et des dizaines de personnes avec ses pouvoirs. Il n'est pas rare de lire une certaine timidité sur leurs visages, peu habitués à être ainsi appréciés sans une once de racisme. La vie en autarcie au Hangar et dans les autres camps résistants durant l'invasion avait rapproché tout le monde et aujourd'hui les coeurs étaient remplis d'espoir et de tolérance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Grandes stars également désormais, les Agents du SWORD ne passaient pas inaperçus, encore moins leurs deux leaders, Captain Marvel et Liam Quatermain, marchant au-devant de Kitty Pryde, Havok, et autres agents. Leur mission quasiment suicidaire au coeur du Monde Skrull les avait propulsés au devant des projecteurs de manière radicale. La musique battait son plein, tubes de l'été dernier d'avant l'invasion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Puis il y eut un sifflement dans les hauts-parleurs et autres basses géantes, un tapotement, et une voix quelque peu puérile s'éleva. « OKAY LES TERRIENS EST-CE QUE VOUS ETES AVEC MOI ! » « OUAAAAAIS ! » s'exclama la foule en se tournant vers le podium le plus grand où jouait jusqu'alors un groupe de rock. Sur son toit, Spiderman, microphone en main au grand dam des organisateurs à qui il l'avait piqué d'une toile. « J'AI UNE SUPER BLAGUE ! QUEL EST LE CRUSTACE LE PLUS LEGER DE LA MER ? PERSONNE ?  » Il y eut un léger silence dans la foule le temps d'un instant. « LA PALOURDE ! BAH OUI, LA PALOURDE ! LA PAS-LOURDE ! VOUS PIGEZ ? HEY !» Une main élastique venait de lui reprendre le micro, et bientôt ce fut Reed Richards qui s'éleva jusque sur l'estrade, rejoint par Thor Odinson qui atterrit avec un fracas maitrisé à ses côtés. Reed lui tendit le micro tout en faisant partir Spiderman d'un "ouste" à peine discret. Ce dernier sembla vouloir lui tirer la langue mais se rappela malgré lui que son masque d'araignée l'en empêchait. Levant la tête d'un air faussement hautain, vexé d'être viré sans triomphe pour son humour pourri, il rejoignit l'un des ballons géants et jeta des confettis sur la foule. Age mental trois ans.

« Chers Midgardiens, » résonna alors la voix de Thor, faiblement. Reed lui retourna le micro dans le bon sens. Thor et la technologie. « Chers Midgardiens ! » reprit-il, cette fois audible de tous et retransmis sur les écrans partout dans le monde. « Aujourd'hui, vous fêtez votre glorieuse victoire arrachée à l'ennemi avec courage et sacrifice ! » fit-il en serrant son énorme poing avec détermination et fierté, « C'est un honneur pour moi et mon peuple d'avoir combattu à vos côtés. Nous vous sommes infiniment reconnaissants pour nous avoir abrité tout ce temps. Je n'ignore pas que la cohabitation eut ses moments troubles, mais aujourd'hui Asgardiens et Midgardiens ont versé un seul et même sang ! Nous repartirons prochainement dans notre dimension, mais pas sans fêter cette victoire auprès de vous ! Pour l'occasion, les caves de la Cité Eternelle ont été mises à contribution ! QUE L'HYDROMEL COULE A FLOT DANS NOS VEINES COMME LE SANG DE NOTRE ENNEMI A COULE EN REPRESAILLES DE SON AFFRONT ! » rugit-il. La foule acclama le discours malgré son côté quelque peu guerrier et violent, mais tout le monde avait fini par connaître le Dieu du Tonnerre et son côté décalé. Des centaines d'Asgardiens se mêlèrent bientôt à la foule, portant sur leurs épaules des tonneaux d'Hydromel et autres breuvages nordiques, ainsi que des milliers de plats remplis de mets aux odeurs succulentes et enivrantes.

Il était 15h, la fête ne faisait que commencer, et se prolongerait jusqu'aux premières lueurs de l'aube à venir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Règles de jeu
→ RP libre et ouvert à tous les personnages
→ 1000 mots maximum environ
→ Shadowland n'est pas encore arrivé.
→ Utilisez la Chatbox, les MPs, Skype etc. pour vous organiser si nécessaire.
→ Pour toute question, c'est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
COPYRIGHT. Texte © Marvel Legacy
Toute reproduction est formellement interdite.
La Marque Marvel et tout ce qui s'y rapporte ne nous appartient pas,
nous l'utilisons dans un but non lucratif.

© FICHE CRÉÉE PAR LITTLEHARLEEN

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Jeu 16 Juil - 19:31

S'il y avait quelqu'un qui baignait dans l'adulation et les éloges de la foule en délire comme un poisson dans l'eau, c'était bien Johnny Storm, La Torche Humaine, le membre le plus flamboyant des Quatre Fantastiques! Dès que la fête avait été annoncée, c'est avec un enthousiasme tout enfantin qu'il avait participé a la préparation des festivité et la mise en place des kiosques et autres attractions qui remplissaient maintenant Time Square. Après tout les tourments et tous les sacrifices de cette horrible invasion, c'était un agréable changement que de participer a quelques chose de positif, de mettre l'effort sur un évènement qui, pour une fois, serait complètement innocent et axé sur une seul but: s'éclater pendant toute une journée!

Johnny était arrivé avec les autres Fantastiques mais rapidement il avait décollé pour se mêler a la foule de fans en adorations et d'héros moins connus qui nageaient carrément dans la foule agglutinée dans l'immense place. Il pouvait voir des enfants qui pointaient vers lui quand il volait au dessus d'eux et des adultes qui lui envoyaient la main et des femmes qui lui envoyaient des baisés et des œillades. C'était la belle vie, quoi! Il se faisait un plaisir de se faire prendre en photo avec des enfants enthousiastes, de serrer des mains et de sourire aux caméras et aux divers reporters qui s'étaient joint a la foule, répondants a leur questions avec son charme et son aplomb habituel. Il fut content que personne ne s'attarde a poser des questions sur le temps qu'il avait passé prisonnier des Skrulls... Il ne voulait pas vraiment se rappeler de cet incident particulier. Se concentrer sur les choses positives semblait être le mot d'ordre d'aujourd'hui!

Larrivé de Reed sur le podium et puis le petit discours de Thor qui se voulait encourageant et positif mais fit plutôt l'impression d'un discours de guerre pour Johnny. Bah, quoi qu'il en soit, il ricana a la manière dont Spidey s'était fait chiper le porte-voix et vola vers l'araignée déconfite, flottant pas loin avec un sourire amusé sur les lèvres.

"Hey, Spidey! Super la blague! T'as perdu la touche ou quoi?" Et puis il se tire avant que Spidey puisse l'entoiler. "BWAHAHAHA!"

Il s'envola encore une fois au-dessus de la foule et vit plusieurs figures familières en bas, ou dans les airs comme lui, qui se faisaient tout autant de plaisir a se mêler a la foule et, pour certain, a recevoir de l'attention positive peut-être pour la première fois. Fini les préjugés et la peur. Tout le monde était sur un pied d'égalité ici, et même les divers robots et androïdes qui étaient visibles dans les environs ne pouvaient déranger tous ces fêtards. Johnny vit un groupe d'enfants qui s'amusaient dans les manèges montés pour l'occasion et leur rires et cris de joie étaient vraiment super a entendre après l'horreur des derniers mois. Il descendit plus près et se posa au milieu de la mini-foire, pour se faire immédiatement entouré de gamins excités.

Il se fit bombarder de questions et de requêtes de photos et de petit tour dans le ciel parce que tout enfant a envie de voler au moins une fois, hein? Une petite fille de peut-être 5 ans l'approcha avec de grands yeux bleu tout plein d'adoration et elle était déguisé comme lui. C'était terriblement mignon et il ne put s'empêcher de lui sourire et puis de la soulever de terre dans ses bras.

"Mais qu'est-ce que je vois là? Une mini-copie de moi? Alors, ma grande, tu aimes bien la Torche hein? Mon Dieu mais on est pareil! Regardes-moi ça!"

La mère de l'enfant était juste a côté et sourirait de manière indulgente  a la scène. La fillette lui sourit timidement et hocha la tête, faisant presque tomber sa perruque improvisée orange et rouge. Elle se,blait trop timide pour lui parler mais bien trop contente de juste avoir son héros préféré là avec elle. les autres enfants étaient toujours agglutinés autour de ses genoux et certain semblaient même un peu envieux de la petite puce qu'il avait prit dans ses bras.

"Mais la Torche Humaine se doit de voler! Dis-moi, tu peux voler, ma chérie? Ça te dirais d'essayer?" A ces mots et en les disant il jette un coup d'œil a la maman qui hoche la tête une fois avec un sourire reconnaissant. Elle en entendrait probablement parler pendant des mois... "Attention, tout le monde fait un pas en arrière s'il vous plait! Il va falloir que je te tienne un peu a distance pour ne pas te brûler, ça te va? Tu n'auras pas peur?"

"Non, Monsieur Johnny! J'ai pas peur!" Répondit finalement la petite Torche.

"Oh, elle parle!" Johnny dit tout en s'enflammant, prenant soin de ne pas enflammer ses avant-bras pour éviter de brûler la fillette. Il décolla lentement du sol. "Quel est ton nom, dis moi?"

"Sarah! J'ai 4 ans et demi!"

"Éh bien, Sarah, 4 ans et demi, j'espère que tu n'as pas peur de hauteur!"

Et il prit de la hauteur et de la vitesse, faisant faire un tour du Square a la fillette qui criait et riait de plaisir dans ses bras. Après le tour terminé, il la ramena et puis se posa pour la rendre a sa maman. Elle parlait non-stop a ce stade, tout excitée et le costume un peu froissé. La mère le remercia chaleureusement et il finit en les laissant prendre une photo.

Oui, cette journée s'annonçait géniale!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Ven 17 Juil - 16:05

La guerre est finie. Depuis moins de deux semaines, les combats avaient cessés. Pas une tension. Pas un mort. Pas une accalmie passagère avant que la tempête ne recommence. Elle était finie. Définitivement. Les envahisseurs avaient été boutés de la planète aussi sèchement qu'ils y étaient arrivés. Les Skrulls avaient payés le prix de leur insolence. Le prix du sang. Les humains avaient ça comme particularité de s'attacher à la vie et de combattre jusqu'à la mort si il le fallait. Et leurs adversaires l'avaient bien appris à leurs dépend. Attaquer la Terre, c'est unifier ses habitants sous une seule et même bannière, unifier les X-men aux Confréristes, unifier des forces que tout opposaient de prime abord. Grave erreur qu'ils avaient néanmoins payés.

Mais cette époque appartenait au passé dorénavant. Tout du moins, c'est ce que laissait transparaitre la plupart des habitants que le mutant avait pu croiser ces derniers jours. Ils avaient assez vite tournés la page, mais cela était parfaitement compréhensible. Lorsque l'on a tout perdu, comme son voisin, comme ses amis, se tourner vers l'avenir plutôt que ruminer le passé était d'autant plus simple que cela facilitait l'entraide entre tous. Partager le monde n'a jamais été dans la nature de l'homme. Mais lors ce que ce dernier ne possède plus rien, il partage avec les autres bien volontiers et de bon cœur qui plus est. Pyro quant à lui n'y arrivait pas. Il ne pouvait pas, et ne le voulait pas. Des hommes, il en avait tué. Des mutants aussi. Se souvenait-il d'eux ? Non, pas pour la plupart en tout cas. Mais deux hantaient son esprit. Dérangeaient son sommeil chaque nuit, provoquant chez lui des terreurs nocturnes, et des sueurs froides. Deux mutants, deux confréristes, des frères. Il était responsable de leur mort. Il aurait beau retourner la situation dans tous les sens. Il les avait tué. L'attaque de la Nouvelle Orléans resterait gravé dans sa mémoire, pour le meilleur et pour le pire. Même si dans ce cas là, le pire prenait largement le dessus. Après la dernière bataille, le mutant avait préféré rester seul, et prendre un peu de temps pour lui. Loin de la Confrérie. Loin de tout. St-John avait besoin de prendre l'air, de se changer les idées.

Il se promenait dans la ville depuis quelques heures déjà, observant la reconstruction lente mais significative. Impressionnant était le mot. Qui aurait pu imaginer qu'il n'y a que douze jours déjà, l'endroit où il se trouvait, où les passants marchaient gaiment, n'était qu'un champ de bataille fumant. Des ruines sur lequel s'affrontaient deux forces en présence et dont l'issue déterminerait le sort de l'humanité. A présent, la joie et l'effervescence régnaient en maître dans les rues. Pyro aurait pu s'en réjouir. Il aurait pu c'est vrai, si seulement, ces rues n'étaient pas occupés par des Sentinelles. Leur simple vue ne lui inspirait que de la haine et du dégout. Si la guerre avait été remporté, c'était en partie grâce aux trois projets mis en place par la Résistance, les Sentinelles en faisaient partis. Mais elle était finie. Il se retenait de déchainer son pouvoir et de les réduire en charpie. L'heure n'était pas à ce genre de chose. Pas pour le moment en tout cas. Stark, Trask, Osborn.. tous ne voulaient qu'une seule chose, le contrôle. Pour une noble cause évidement, ils le font toujours passer ainsi. Remettre en marche le projet Sentinelle était une insulte, un affront fait à la communauté mutante qui ne saurait rester impunie. Il devait arrêter de penser à ce genre de chose. Aujourd'hui était un autre jour. Un jour de fête.

Le mutant pyrokinésiste se dirigea vers Time Square où la population new yorkaises s'étaient réunis en grande pompe. Il se faufila tranquillement dans la foule. Il était habillé sobrement, on n'aurait pu le distinguer des autres civils présents. Portant un sweat à capuche, et des lunettes noirs, il passait inaperçu dans la foule. Et c'est tout ce qu'il désirait, qu'on ne fasse pas attention à lui. Il n'était pas un héros et ne l'avait jamais été. Même lorsqu'il faisait parti intégrante de la Freedom Force, il n'était rien qu'un chasseur, traquant les Vengeurs Secrets du Capitaine Rogers. La popularité n'était pas un de ses meilleurs atouts. Pas autant en tout cas que ceux qui prenaient la parole en ce moment même. La blague de l'araignée lui fit esquisser sourire. A sa plus grande honte évidemment.  S'ensuivit un discours des plus émouvant et touchant de Thor, rappelant les plus grands discours historiques. Si St-John n'avait pas été un connard sans cœur,  il aurait surement versé une larme. Il sortit son briquet de sa poche de pantalon tout en continuant à écouter les paroles du Vengeur.

-Amen, que Dieu bénisse ce dieu Nordique, dit-il en allumant une cigarette qu'il porta à sa lèvres une fois le discours terminé.

La fête venait de commencer. Il se demanda ce qu'il allait faire ensuite. Un grand choix de possibilité s'ouvrait à lui. Il pouvait suivre le cours de la fête tout en rencontrant des personnes, ou il pouvait se trouver de l'alcool et se saouler jusqu’à plus soif en ruminant sur sa pauvre condition. Dans les deux cas, cela serait une excellente journée.
Revenir en haut Aller en bas

Anthony E. Stark
avatar
Super-Héros
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Messages postés : 4135
ϟ Copyright : (c) Ozzy
ϟ Music : Shoot To Thrill - AC/DC
ϟ Niveau : Surhumain
ϟ Affiliation : Vengeurs, Club des Damnés, Illuminati

Carnet de Route
ϟ Disponibilité RP: Pris


MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Sam 18 Juil - 20:50


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The party doesn't start 'til I walk in !
'Cause I live for the applause,
For the way that you cheer and scream for me,
So everybody stand up and have fun,
Cause we've just begun,
I want the whole world to celebrate !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Pep', cette journée s'annonce d'enfer ! » m'exclamai-je en sortant de la salle de bain les bras levés, surexcités par la perspective de la fête géante qui allait avoir lieu dans les prochaines heures. « Tony, tu mets de l'eau partout ! » fit-elle. J'étais tout nu dans le salon, dégoulinant d'eau fraîche après une douche bien méritée. J'avais passé la matinée à bricoler, à aider à la reconstruction, et à présent mon cerveau était en mode fiesta. Pour toute réponse à son faux ronchonnement, je me rapprochai d'elle par petits sauts en me dandinant et me mis à danser autour d'elle en bougeant les fesses, tantôt de dos tantôt de face à chaque saut. Je pétais le feu, et la faire rire avec mes pitreries restait toujours mon passe-temps favoris, plus encore depuis que j'étais avec elle. Après avoir fait un tour complet je lui volai un baiser, tout sourire. « Va t'habiller, idiot ! » me renvoya-t-elle en me claquant les fesses tandis que je repartais vers la chambre sans cesser ma danse loufoque. Avant de passer la porte, je la pointai du doigt en faisant semblant de chanter, puis vrillai sur mes pieds avant de disparaître en moonwalk, lui arrachant un dernier rire.

* * * * * * * * * * * *

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Klaxon à fond les ballons, je manifestais mon arrivée comme il se devait. N'était pas Tony Stark qui voulait. La foule s'excita plus encore alors que je posai les roues de ma voiture volante sur le bitume, dans la zone réservée aux héros, pour avancer jusqu'au coeur des festivités et me garer un peu plus loin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Descendant, je fis le tour pour ouvrir la portière à Pepper en gentleman que j'étais, saluant les gens au passage qui hurlaient mon nom et le sien. Depuis que nous étions ensemble, nos fans redoublaient d'hystérie, ayant de longue date bien avant nous cherché à nous coller ensemble sur de nombreux Stalker, Tumblr, pages web dédiées à nos apparitions ensemble. Pepperony était devenu réalité pour eux. Ils avaient eu le nez fin, nos fans. Ca faisait presque peur. D'un ordre mental à JARVIS, la voiture redécolla et repartit se garer ailleurs, laissant la place aux gens de revenir sur les lieux monopolisés temporairement pour mon entrée. Pepper et moi fûmes vite entourés par les fans et autres groupies hystériques. Plus personne ne semblait savoir où donner de la tête avec toute la flopée de Super-héros éparpillés aux quatre coins de Times Square.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les flashs fusaient, mes lunettes de soleil me protégeant tandis que j'offrais mes plus beaux sourires charmeurs à qui le voulait. Un bras dans le dos de Pepper, il était question de ne pas la perdre au milieu de cette foule déchaînée. Mon dieu que ça faisait du bien de retrouver les joies de l'admiration et de l'adulation après tous ces mois de confinement déprimant dans le Hangar. J'avais toujours été le Golden Boy de New York, cette ville m'avait vu grandir, avait suivi mes gloires et mes déboires, ma vie entière plus que n'importe quelle autre partie du monde.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La Guerre Civile avait mis à mal cette célébrité mais aujourd'hui c'était derrière nous. Iron Man, ainsi que tous les Vengeurs et autres, étaient de nouveau des stars. Et, sans me vanter, j'étais la star des stars, j'adorais ça et je le valais bien ! Je vis une traînée de flammes passer au-dessus de moi et saluai de la main Johnny qui faisait faire une virée à une gamine. Voilà ce que j'aimais voir. Ca faisait un bien fou.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je croisai d'autres Vengeurs, les saluant, poursuivant mon chemin jusqu'à l'une des estrades. Il y en avait plusieurs un peu partout avec différents groupes ou styles de musique selon les coins, comme un festival melting-pot géant. Il y avait tellement de monde que cela se prolongeait bien au-delà de Times Square, dans l'avenue entière. Je répondis à quelques interviews rapides, dansant à mesure que j'avançais comme happé par le son malgré moi, pour finalement arriver au-dessus de la foule. Je pris le micro. Il était temps que je mette de l'ambiance de ce côté-là de la rue.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« OKAY TOUT LE MONDE EST-CE QUE VOUS ETES LA ?! » hurlai-je en levant le poing. Des cris me répondirent en choeur. « J'EN APPELLE A LA TEAM IRON MAN ! JE CROIS QU'IL EST TEMPS DE MONTRER AUX AUTRES CE QUE C'EST QUE DE VRAIMENT FAIRE LA FETE VOUS ETES PAS D'ACCORD AVEC MOI ?! » Un "OUAIIIIS" général retentit plus fortement encore alors que les derniers se tournaient vers moi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« OKAY ALORS SUIVEZ BIEN LE GUIDE ! » achevai-je en jetant le micro à un type de la sécurité non loin, prenant par cyberpathie possession des commandes de la sono la plus proche pour booster au maximum les hauts-parleurs géants disposés ça et là. Bientôt la musique s'éleva et sans attendre tous se mirent à sauter sur place en même temps que moi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J'entamai quelques pas simples, que la foule répéta plus ou moins bien avant de prendre définitivement le coup. Et bientôt toute cette partie de la rue se transforma en flash mob géant. Les gosses sur les épaules de leurs pères riaient aux éclats, bougeant les bras n'importe comment, chacun se calant sur le rythme du voisin à moitié hilares et concentrés à la fois. Des ballons rebondissaient un peu partout. Parfois je faisais exprès de faire des mouvements ridicules et ils tombaient dans le panneau en les reproduisant. Je m'éclatais littéralement comme un gosse et j'aimais l'idée de communiquer ça. Tout le monde avait un besoin vital de décompresser, de lâcher prise. Moi-même, je me sentais revivre. Plus de sursis dû à mon réacteur ARC me rendant mourant peu de temps avant, plus d'invasion, juste un nouveau jour.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Bientôt, je fus rejoins par Clint qui se mit en rythme à côté de moi, inventant des moulinets de bras plus ridicules encore, suivi par Janet et les Vengeurs les moins timides. Spiderman s'amusa à danser avec Iron Fist comme deux abrutis faisant une battle au milieu de la foule qui s'était écartée autour d'eux pour les encourager dans leur bêtise. Y avait pas à dire, aujourd'hui, l'Humanité avait amplement mérité de faire la fête.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mama told me when I was young,
Forget your lust for the rich man's gold
All that you need is in your soul,
You'll find a woman and you'll find love,
Be a simple kind of man, something you love and understand,
Won't you do this for me, son, if you can ?

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Dim 19 Juil - 7:10


Time to celebrate !


« Les héros de la nation », « Sauveurs de notre temps », « Ceux qui ont combattu avec bravoure pour notre espèce, nos espèces »; autant de titres que je n'aurais jamais imaginé associer à mon nom. Ou plutôt mon équipe, mes employeurs, résultant de certaines de mes .. actions ? La bonne blague. Je voyais déjà les gros titres « Les héros Thunderbolt ». Ce n'était pas demain la veille, mais c'était un peu tout comme. En contrebas, le cortège du SWORD mené par Quaterman et le capitaine Danvers remontait la 7è avenue en direction de Time Square, pendant qu'avec d'autres agents nous parcourions les cieux. Je n'avais pas spécialement envie de me mêler à la foule, alors ce petit rôle de surveillance était parfait. Enfin, de vrais policiers étaient chargés de faire respecter l'ordre, mais le SHIELD s'était dit que la présence de quelques encapés sur le terrain ajouterait un certain cachet à la manifestation (en dehors de ceux qui prenaient la pose avec des civils, bien sur). C'était plutôt réussi, et l'ambiance était aujourd'hui à la fête dans les rues de New-York fraîchement reconstruites. Pas de guerre civile à l'horizon, pas de tensions à l'encontre des mutants, à croire qu'il n'y avait rien de tel qu'une invasion extra terrestre réduisant une partie de la Terre en esclavage pour resserrer les liens. Les humains étaient toujours si naïfs. Contrairement au brun qui volait à quelques mètres de moi, je n'étais pas à proprement parler d'un autre monde, mais depuis mon expérience dans la peau de la déesse Kree dont l'âme habitait ma pierre, j'aimais m'identifier à leur espèce.

Je profitais de la fin du discours du dieu du tonnerre pour aller retrouver la terre ferme un peu à l'écart de la foule et trouvais Osborn en pleine conversation. Je me posais sans me soucier du courant d'air que cette arrivée sollicita à son encontre et lui adressais un signe de tête pour toute salutation. C'était en grande partie son oeuvre si je devais me retrouver à jouer les pantins du SHIELD auprès du public, et je n'allais pas me faire prier pour lui faire comprendre ce que je pensais de cette idée.

Pantin, ou plutôt poupée, et Osborn achevait justement son appel pour m'entendre sur le sujet. « La prochaine fois que vous avez besoin d'une tête d'affiche pour votre propagande, oubliez-moi. J'ai perdu le compte du nombre de portables visant mon postérieur. Ce costume est stupide.  » Je ponctuais cette remarque avec une main sur une hanche, adoptant la posture typique d'un mannequin en bout de podium, signifiant mon agacement. « Je pensais que vous aimeriez être sous les feux des projecteurs, Karla. » J'arquais un sourcil en entendant sa remarque et me dirigeais déjà vers la sortie de la piste. « Mes amis m'appellent ainsi, pour vous ça reste Moonstone. On a tous du faire des sacrifices pour s'adapter à la vie du Hangar, et il reste encore du chemin avant qu'ils s'avèrent payants. » L'envie d'être beaucoup moins polie avec le vieux milliardaire ne me manquait pas, mais sa contribution était encore bien trop précieuse pour que je risque de le froisser. En revanche, le remettre un peu à sa place était un luxe que je me réservais lorsque la situation l'exigeait. Il avait beau donner les principales directives encadrant les activités des Thunderbolts, mais Norman Osborn n'en restait pas moins qu'une pièce dans l'échiquier du pouvoir qui se jouait en ce monde. Et dans bien d'autres, pour ce que ça importait.

◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

Il ne me fallut pas bien longtemps pour dénicher un verre du fameux hydromel asgardien réservé aux personnes aux métabolismes coriaces. Bien entendu, des humains tentaient leur chance avec la boisson des dieux, se montrant drôlement plus courageux avec un verre à la main qu'en véritable temps de guerre. Enfin, je n'avais pas fait tout ce chemin pour juger, du moins pas trop. On me servit l'étrange nectar sans poser de questions ni rien demander en échange. La rousse aux courbes pulpeuses en charge du ravitaillement m'avait visiblement reconnue d'une quelconque manière, et je décidais de profiter de cette nouvelle célébrité, aussi éphémère soit-elle. Çà et là mutants, humains, héros et fans s'extasiaient devant l'un l'autre et j'eu presque un haut le coeur devant tant d'hypocrisie. Pour l'occasion je me fis servir un autre verre après avoir vidé le premier d'une traite histoire de me motiver pour le reste de la journée. Avec un peu de chance je trouverais quelque chose de productif à faire de cette journée de débauche qu'étrangement je n'avais pas envie de passer seule. Je luttais contre l'envie de lever les yeux aux ciel pour y chercher la présence d'un certain alien lorsque je sentis une main agripper mon costume et tirer doucement sur celui-ci. « Ms Marvel, aide moi s'il te plaît j'ai perdu mon papa. » La gamine que je trouvais en me retournant me regardait de ses gros yeux plein de larmes et d'espoir. No way ...


Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Mar 28 Juil - 16:32


Everybody ❧ Time to celebrate
Fini. Tout était fini. Les morts, le sang, les cris de douleur, les pleurs. Tout cela appartenait au passé et il valait mieux, pour chacun, que cela y reste. Il y avait eu tant de victimes et de dégâts que le passé devait rester là où il est. Tout le monde s'en porterai bien mieux. A présent, le temps était à la reconstruction. Cela faisait à peine plus de deux semaines que le monde avait reprit sa vie d'avant-guerre, sa vie "normale". Durant cette guerre apocalyptique, toutes les races s'étaient unies, laissant de côté leurs préjugés et tout ce qui allait avec. Une belle image mais pleine d'hypocrites et de fayots. Car même étant en guerre, les préjugés ne disparaissent pas, on les cache. Enfin bref. La ville reprenait petit à petit ses formes mais en version plus améliorées. Toute la population new-yorkaise aidait les héros et autres sauveurs dans cette gigantesque tâche. Ici et là on pouvait apercevoir les immeubles et autres buildings sortirent de terre et prendre vie. Il faut le dire : c'est extraordinaire de voir les changements s'opérer à une si grande vitesse. C'en était presque effrayant.

Mais passons à autre chose : la fête. Eh oui ! Times Square était en folie aujourd'hui, tout le monde ne cessait d'en parler : la grande célébration de la victoire et de la paix. Tous, aux quatre coins de la ville, se sont donnés rendez-vous en un seul et même endroit pour rendre hommage aux sauveurs de la ville et des Etats-Unis d'Amérique. Tous étaient fiers de ces héros hors-normes qui s'étaient dévoués à sauver le monde de l'emprise des Skrulls. La grande avenue avait été décorée pour l'occasion : des manèges et toutes sortes d'attractions avaient pris place au sein de Times Square pour le plus grand bonheur des petits comme des grands. Et; à travers les attractions et autres stands de nourriture sucrée et grasse, on pouvait croiser les héros et mutants ainsi que les agents du SHIELD traverser la foule, faire des photos et signer des autographes. Très peu pour Laura. Elle avait aidé après la guerre, elle avait mit de côté son instinct, disons, primaire pour venir en aide aux personnes dans le besoin mais là, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Elle ne pouvait tout simplement pas se mêler aux mutants. Ce n'était pas dans sa nature d'aller vers les autres, sauf pour les tuer.

Se déplaçant le plus près des murs, pour plus de discrétion, Laura suivait de loin ce qu'il se passait sur le grand podium. L'homme araignée venait de faire ce qu'on appelle un bide avec sa blague. Il faut dire qu'elle n'était pas franchement drôle mais venant de Spiderman, cela n'étonnait même pas le jeune femme mutante. Puis vint le tour de Thor, Dieu du plus beau discours encourageant qui ne fait pas peur du tout, de monter sur l'estrade et de parler au nom de son peuple. Tout en écoutant le Dieu asgardien, Laura continuait sa route, à travers la population qui était en adoration pour ce beau blond venu d'ailleurs. Après ce magnifique discours, une flopée d'asgardiens débarquèrent, tonneaux sur les épaules : l'Hydromel. Laura n'avait jamais goûté à cette boisson venue du fin fond de la galaxie mais c'était un jour de fête et peut-être aura-t-elle l'occasion d'en prendre un peu. Regardant les gens boire ce breuvage avant de faire une tête qu'elle ne saurait décrire, Laura vit une espèce de boule de feu volée dans les airs : Johnny et ses fans.

Puis ce fut au tour de Tony Stark et de sa belle Pepper de débarquer, déplacement une foule énorme qui hurlait. La jeune mutante fut entraîner par le déplacement massif des gens lors de l'arrivée de l'homme de métal. Malgré elle, elle se retrouva un eu trop près des autres mutants et des héros. Elle n'aimait pas ça alors elle se faufila entre les groupies, attrapant au passage un verre du nectar asgardien et regagna le mur le plus proche. La journée s'annonçait éprouvante pour la jeune femme.

- Maudit Stark, marmonna-t-elle en buvant une gorgée du liquide contenu dans son verre.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Mer 29 Juil - 21:10


it's time to celebrate


Every time I look in the mirror
All these lines on my face getting clearer
The past is gone
It went by, like dusk to dawn
Isn't that the way
Everybody's got their dues in life to pay


La pointe de l’eye-liner termina sa course sur le coin de mon œil dans un mouvement fluide, comme si je n’avais jamais perdu la main. Le bout de mon index se posa en dessous de mon œil droit pour souligner sa courbe dans un léger mouvement féminin, vérifiant que ce n’était pas une catastrophe. Puis il fit pareil sous l’autre œil. Ma main était froide et le toucher contrastait avec ma peau chaude, me provoquant une agréable et douce sensation. Je pris du recul pour évaluer le tout. Bon… Ça allait. On ferait avec. Valait mieux ne pas tous les éblouir d’un seul coup. Je souris surtout pour moi-même. Je savais être féminine particulièrement quand je restais sous mon identité civile. Mais peu de mes collègues du SHIELD ou même des Vengeurs avaient pu m’avoir vu dans une telle tenue. Il fallait dire que pour moi le treillis était suffisant et je n’accordais pas beaucoup d’importance à mon apparence. Il n’y en avait pas besoin dans un tel métier. Et toutes mes journées ou presque je les passais dans les quartiers du SHIELD. Pourquoi faire un effort ? Je ne m’amusais pas à défiler dans les couloirs du SHIELD pour les beaux yeux de toutes ces hormones autour. Je n’étais pas ce genre de femme. Mais aujourd’hui c’était différent. Aujourd’hui, on avait gagné. On avait repris notre bonne Terre des mains des Skrulls. C’était une belle victoire qui, il fallait l’avouer, méritait d’être fêtée. Si j’ai d’abord été réticente à l’idée d’y participer, le fait d’être de nouveau Directrice m’imposait de participer à ce genre… d’évènement si cela pouvait être appelé ainsi. Pourquoi tant de haine Maria ? Faut se détendre ma fille.

Je soupirai très légèrement à la vue de tout ce monde. Qui aurait manqué un tel évènement ? Je n’étais pas mal à l’aise mais simplement… Perplexe. Ils venaient de vivre la fin du monde et tous arrivaient à chanter et danser ? Tous souriaient innocemment alors que des semaines plus tôt ils criaient et hurlaient voyant leurs vies défiler devant les yeux. Faisaient-ils semblant ? Ou espéraient-ils ? Espérait-il vraiment que maintenant plus rien ne pourrait menacer l’Humanité après ce qu’ils avaient subis ? Pouvait-on être aussi naïf ? Le monde tel que nous le connaissons ne sera jamais complètement paisible. Comment ces gens pouvaient se balader dans la rue sans une once d’inquiétude, se sentant sur-protégés, sans penser que d’un moment à l’autre ils pouvaient toujours leur arriver n’importe quoi ? Comment reprendre une vie normale lorsqu’on avait vu ces aliens de près ? Quand on les avait combattus, du haut d’un gardien, ce même gardien chutant de haut, obligeant à combattre à mains nues pendant un temps qui paraissait infini. Quand on avait négligé sa propre santé pour organiser la Résistance et donner son énergie aux autres pour qu’ils puissent survivre. Pourquoi célébrait-on les vivants après tant de morts. Pourquoi étais-je si pessimiste ? Pourquoi pensais-je à tout ceci ?

Soupirant une nouvelle fois je ne me vis pas percuter une masse imposante qui se trouvait devant moi. Je reculais, devinant à la silhouette qu’il s’agissait d’un humain et non d’un mur. Non, je n’ai pas confondu… J’allais m’excuser lorsque je relevai la tête pour croiser un visage métalique qui me fixait. « Monsieur Raspoutine ! Je m’excuse, j’étais ailleurs. » Je feintais d’un sourire avisant d’un regard la foule un peu plus loin qui s’exaltait sur la musique alors que Stark faisait des siennes suivit ensuite de près par les autres héros. En fin de compte peut-être n’y avait-il pas à se faire du mal et à se laisser aller. J’avais du mal avec ce genre de choses, mais il y avait bien un début à tout. Je me retournais donc vers le mutant que j’avais déjà rencontré au Hangar pour discuter des affaires concernant la population mutante et la sécurité du bâtiment. « Je suis ravie de vous rencontrer de nouveau dans de meilleures circonstances cette fois. Comment se portent les vôtres ? » Je ne fis pas deux pas de plus que la Torche Humaine nous passa au-dessus, frôlant la foule, excitant tout ce monde au passage. Peut-être qu’on le méritait en fin de compte, toute cette fête et cette agitation. Pour combien de temps ?

On passait à côté des journalistes et des photographes en délire. Bien évidemment je pris la pose, le sourire aux lèvres. Je vis bien des figures connues autour de moi et même des agents du SHIELD qui s’occupaient de la sécurité. Mais je ne m’attendais pas à voir mon second, Andersen. Il se dirigea vers nous avant même que je puisse le remarquer. « Directeur, j’avais oublié de vo… » Il se figea alors qu’il me dévisageait de la tête aux pieds. Évidemment il ne m’avait jamais vu ainsi. Je fronçais les sourcils et claquait des doigts. « Andersen. » « Hm. Oui. Vous m’aviez demandé de vérifier le périmètre. Tout semble en ordre, Directeur. » Je hochai légèrement la tête. « Très bien. Profitez, Andersen. Profitez… » Il s’en alla alors que je le suivis du regard, reconnaissant encore une fois une autre personne connue. Je ne le connaissais pas complètement avant la Reconquête. Il avait été mon partenaire sur le Gardien et il faut avouer qu’on avait fait bonne équipe ce jour-là. Le sang skrull avait coulé. Erik était donc présent à son tour mais je ne fis aucun geste.

La musique était forte autour de moi et elle résonnait dans ma tête. Depuis longtemps je laissais mes épaules s’affaisser légèrement et prit longue inspiration pour me détendre, décidée à profiter un maximum, oubliant tout le reste, ou presque. Et bien entendu il fallu que la chanson suivante soit une de celle que j'appréciais tout particulièrement. Mettant mes mains devant ma bouche je criais légèrement le refrain en même temps que la foule qui couvrait tous les bruits. Laissant ce petit instant de joie m'emporter mes bras se levèrent au-dessus de ma tête et je tentai un petit pas de danse, le sourire en coin des lèvres. 5% de plaisir seulement. C'est qu'une fois par an ça, non ?

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Jeu 30 Juil - 23:10


J'enfilais ma chemise, tranquillement. La séance avec le Professeur s'était bien passé, et d'après lui j'étais presque guérit. Pas physiquement, bien sur, mon corps avait été soigné il y a longtemps maintenant. Non, psychiquement. Stress post traumatique, me répétaient Emma et le Professeur, pour expliquer pourquoi mon pouvoir se déclenchait tout seul au moindre bruit soudain. Mais pour le moment, j'étais dans mon corps humain, profitant des rayons de soleil passant par la fenêtre ouverte.

Je venais juste de terminer de nouer ma cravate, et enfila ma veste préférée. Je n'étais pas à l'aise à l'idée d'aller à cette fête, aussi me raccrochais-je à des petites habitudes pour me détendre. Je m'observais dans la glace. J'étais presque « canon », pour reprendre le terme de Katya. Il me semblait que cela voulait dire que j'étais beau. Ou que j'avais l'air dangereux. Je n'avais jamais vraiment comprit.

Une explosion retentit soudain. Et des cris, apparemment BigBang venait de faire une démonstration de ses talents de feux d'artifices. Trois jours qu'elle essayait de convaincre tout le monde qu'elle pouvait participer à l'animation de la fête de cet après midi. Et trois jours qu'on lui interdisait formellement.

Je regardais avec une moue dépitée mon reflet métallique dans le miroir. Mon costume était foutu, la veste et la chemise avaient craquées à toutes les coutures, et la cravate n'était plus qu'un lointain souvenir. Avec un soupir, je sortis l'une de mes rares tenues capable de m'aller dans ma forme actuelle. J'espérais que personne ne s'offusquerait de croiser un Xmen en costume.

     _______________________

D'accord. La fête n'avait rien à voir avec ce que j'avais imaginé. On avait beau m'avoir répéter que se serait une fiesta immense, avec musique, danses, défilés, … Je n'avais pas compris cela. Étais ce mon pouvoir qui me coupait de l'ambiance des lieux ? Ou mon caractère russe qui m’empêchait de comprendre une fois de plus les êtres étranges que sont les Américains ?

J'avais pensé qu'il s'agissait d'une fête pour rendre hommage aux disparus. Après tous les morts engendrés par la guerre, cela me semblait logique. Mais non, ils ne semblaient accès que sur les survivants... Ils occultaient totalement le passé pour ne regarder que vers l'avant. L'avenir. Étais je le seul à trouver cela... dangereux ? Sous prétexte de reconstruire, ils avaient tout changés. Des robots nous surveillaient tous. Et même sans le passif que les Mutants avaient avec les Sentinelles, les autres machines ne me plaisaient pas non plus. Les films de Katya où les robots finissaient par anéantir les humains devaient m'avoir marqué plus que je ne le pensais...

Kurt me posa la main sur l'épaule. Je lui souris. Sans doute étais je trop pessimiste. Après tout, le monde était en paix, maintenant. Les conflits mondiaux s'étaient arrêtés, et l'opinion populaire sur les Mutants semblait s'être renversée. Les Purificateurs avaient de moins en moins d'adeptes, et de humains prenaient la défense de Mutant... Joshua était élevé au rang de héros mondial, dépassant prendre Capitaine América dans certains sondages de popularité. Une douce chaleur filtrait dans le froid métal de mon corps.

Kurt m'abandonna, et le groupe d'étudiant se dispersa. Eux aussi avaient gagné le droit de s'amuser. De mon coté, je ne savais que faire. Katya était occupée avec le SWORD, Scott et Emma étaient partis de leur coté, Hank était en réunion avec les Super Génies et je n'étais même pas sûr que Logan soit là. Bref, ils m'avaient tous abandonnés. Cette journée était décidément de pire en pire. Il ne manquait plus qu'on me demande un autographe pour...


« Hey ! Mais vous êtes Colossus ! Vous voulez bien prendre un selfie avec moi ? »

Bohze moï...

__________________________________________

Quelques dizaines de selfie et d'autographe plus tard, je me décidais à fuir au plus vite. Mais pour aller où ? Je ne savais pas. Je naviguais dans la foule, indifférents aux interpellations et aux flash des photographes. Je n'étais pas fait pour cela, et même si je trouvais cela gratifiant (pour une fois que ce ne sont pas des pierres et des insultes) je devais avouer que cela me mettait un peu mal à l'aise.

Une brune, plutôt jolie d'ailleurs, fonça droit sur moi, sans me voir. Je m’arrêtais, pour ne pas la percuter, mais ne put m'écarter à cause de la foule. Et elle me rentra dedans de plein fouet. Elle mit quelques secondes à réaliser que j'étais un être vivant (ce qui pouvait être difficile à croire, je le concède), et au moment où elle releva son visage vers moi, je reconnus immédiatement la nouvelle directrice du SHIELD.


« Monsieur Raspoutine ! Je m’excuse, j’étais ailleurs. »

« Je vous en pris, Miz. Hill. Vous êtes d'une rare beauté aujourd'hui. »

C'était vrai. On pouvait voir qu'elle avait fait attention à son maquillage et sa tenue, et elle était resplendissante. Elle n'en avait pas trop fait et avait par conséquent juste soulignée sa beauté naturelle qu'elle délaissait le plus souvent. Je pouvais comprendre pourquoi, son métier ne devait pas lui donner beaucoup d'occasion de se maquiller. Une rare beauté, donc.
Elle eut cependant un drôle de sourire un instant, avant de se tourner vers Antony Stark qui venait d'arriver. Cet homme était sans nul doute un vrai... américain, exubérant, mais faussement insouciant.


 « Je suis ravie de vous rencontrer de nouveau dans de meilleures circonstances cette fois. Comment se portent les vôtres ? »

« Ils vont bien, merci. Même si certains continuent de faire la tête à cause de vos nouvelles Sentinelles »

Dans les faits, les Super-Génies Utopiens étaient déjà en train de plancher à des moyens de riposte si jamais celles-ci devaient attaquer l'île. Une légère paranoïa, sans doute.

« Toutes mes félicitations, au fait, pour votre promotion, Miz. Hill. »

Je lui tendis galamment le bras, et souris quand elle l'accepta. Je l'accompagnais alors, me disant que ma journée allait peut être commencer à s'améliorer, baissant la tête lorsque la Torche passa et fit en sorte de ne pas écouter la conversation de ma cavalière improvisée avec son subordonné.

Soudain vint... l'incident. Une nouvelle chanson fut lancée, que je connaissais mais dont j'aurais été incapable de nommer. Et la directrice du SHIELD se mit à... chanter, et danser. Ce qui était un spectacle des plus inattendus, presque aucun que si Magneto s'était mis à danser le flamenco. Une lueur amusée illumina mes yeux de métal tandis qu'un de mes sourcils se levait en même temps que le coin droit de mes lèvres, dans une moue légèrement ironique et amusée.


« Voulez vous danser, Miz. Hill ? »
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Dim 9 Aoû - 18:59

the day after tomorrow
New York City
©Gasmask




« Combinaison opérationnelle, Agent Schneider. » Et comme pour confirmer les dires de la jeune scientifique, les rouages de son mécanisme en marche retentirent dans la pièce. L'interface graphique de mon écran s'afficha aussitôt, faisant défiler son lot de données. Connecté au monde, et surtout au serveur du SHIELD, j'avais toutes les infos en temps en réels. Après une semaine de réparation, l'armure était enfin prête, comme neuve. « Oh, qu'est ce que tu m'as manqué ma belle. »  « Pardon ? » Rétorqua mon interlocutrice, d'un air passablement outrée. « Oh non, non ! Pas vous. Je parlais de... enfin, je parlais à l'armure. » Elle resta silencieuse, bien que son regard en disait long sur ce qu'elle pensait de mon quotient intellectuel. Les rats de laboratoire... « Tous les tests sont bons ? » « Oui. Le Directeur Stark nous la remit en bon état en amont, il nous restait plus qu'à rebooster la batterie et faire quelques changements mineurs. » «Melle Desmond, je vous rappelle que Stark n'est techniquement plus le Directeur du Shield. » « … oh oui, bien sûr. » Elle détourna son visage presque cramoisie, tentant vainement de se planquer derrière les grosses montures de ses lunettes. Et encore une atteinte du syndrome Stark. Heureusement que ma moue moqueuse était cachée sous un masque, parce que connaissant son sale caractère, elle me l'aurait probablement fait ravaler. « Pourquoi mon lance-grenade n'est plus là ? » Elle fronça les sourcils, avant de consulter sa tablette tactile. «Ce n’était pas dans l'inventaire. » « Comment ça, ce n’était pas dans l'inventaire ? Tous les armures Alpha ont des lance-grenade. » « Pour l'instant, seul la votre est fonctionnelle et cet équipement n'est pas dans l'inventaire. De toutes les façons, les trois autres armures n'ont pas été touché depuis que le reste de votre équipe sont morts donc, cela m’étonnerait que... » Elle s'interrompit, se rendant soudainement compte de la froideur - mais encore plus, de la teneur de ses propos. Silencieusement, et surtout furieusement, j'actionnais le dispositif qui rétractait l'armure. Quelques secondes plus tard, j'enlevai la combinaison, pour la poser sur la table en acier. « Je suis déso... » « Je veux la lance-grenade d'içi la fin de semaine. Renvoyez la à Tony, si vous êtes incapable de faire le nécessaire.» Lançais-je d'un ton glaciale, avant de me détourner de la jeune femme, pour sortir de son laboratoire.




« Oh Schneider, t'es belle comme une fleur. » « La ferme ! P'tain, on crève de chaud dans le coin ! » M'exclamais-je, en entr'ouvrant ma veste. Quel idée d'avoir un costard en plein après-midi, en même temps. Ma sœur avait l'art et la manière de m'imposer les pires tortures qui soient. J'avisais d'un oeil critique la foule amassée un peu plus loin, autour de Tony. Hors de question de m'en approcher. Je continuais néanmoins de déambuler parmi les gens, en desserrant peu à un peu ma cravate. Et comme le métier me collait à la peau, je ne pouvais m’empêcher de sonder l’environnement autour de moi, comme pour mieux détecter des menaces éventuelles. L'invasion était peut-être fini, mais ma paranoïa ne me lâchait pas pour autant. C’était à peine si je réalisais que tout cela était fini, par moment. Même au milieu de ses festivités, je n'arrivais pas à me défaire de ce sentiment d’insécurité permanent qui me collait à la peau. Autant vous dire que mon sommeil en faisait les frais. Entre ça et les amis/coéquipiers que j'avais perdu, c’était à peine si je ne frisais pas l’anxiété aiguë. Mais pour l'instant, j'arrivais très bien à le cacher, en ensevelissant le tout sous une bonne dose hyperactivité. Je dormais rarement à la maison, en grande partie pour me soustraire à son 'radar' bien particulier. Aussitôt, une culpabilité sans nom m'envahissait. Parce que, je savais que ce n’était pas la seule raison qui expliquait pourquoi j’évitais ma sœur aussi souvent ces derniers temps. Mon regard soudainement terne, s’écrasa douloureusement sur mon bras droit. Sous une veste et une chemise hors prix, étaient dissimulés des petites cicatrices presque invisibles à l'oeil nu. Pour quelqu'un qui n'avait jamais aimé les vaccins, je faisais bien souvent usage des seringues en ce moment.

Nom de … Éberlué, je fixais la silhouette féminine, qui se prêtait au jeu des interviews à quelques pas de moi. La  Directrice du SHIELD avait troqué son treillis contre une tenue des plus … sexy. Bon sang, je ne savais même pas si j'avais le droit de qualifier la boss d'une des plus grandes agences d'espionnage au Monde, de sexy, sans au minimum risquer la Cour Martiale. Quant à la lorgner aussi allègrement, n'en parlons même pas. Mais le fait est, qu'elle était tout simplement sublime. Et que la voir sous cet angle là, me rendait légèrement confus. Du moins, pas autant que ce cher Andersen. Amusé par l'expression de ce pauvre bonhomme, j'affinais mon ouïe pour mieux les espionner. Il n'y avait pas à dire, ma mutation avait de sacrés avantages des fois. « Hm. Oui. Vous m’aviez demandé de vérifier le périmètre. Tout semble en ordre, Directeur. »  J’étouffais dans l'oeuf, le rire qui menaçait de me dénoncer. Une fois qu'elle le congédia, nos regards se croisèrent et bien vite, ma formation militaire reprit le dessus, me contentant de lui adresser un vif hochement de tête respectueux. Elle avait beau l'air de roxxer dans cette robe, je n'en oubliais pas pourtant sa badass attitude, lors de la bataille finale. « Voulez vous danser, Miz. Hill ? » Ah oui, effectivement, elle en avait envie. La Directrice Hill avait envie de danser. Je ne savais pas pourquoi, mais l'info avait du mal à passer. Peut-être parce que ça sonnait tellement... pas SHIELD. Hors quand il s'agit de Maria Hill, absolument tout allait dans ce sens là. Du moins, jusqu'à cette robe. Jusqu'à cette petite danse improvisée. Presque figé sur place, je continuais de regarder ma supérieur hiérarchique, sous un nouveau jour.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Mar 11 Aoû - 2:07

Time To Celabrate !
EVERYBODY


"Sérieusement ..." Un nouveau regard dans le miroir me fit grimacer. Cette tenue ne me ressemblait absolument pas, trop impeccable, trop gentil garçon... J'ignorais comment ma jumelle était parvenue, une fois encore, à me faire obéir, ni même pourquoi j'avais accepté qu'elle choisisse mes fringues, elle en revanche n'avait pas manqué de me  rappeler sa principale raison. " Tu n'aurais fais aucun effort je te connais ! C'est juste pour cette fois puis tu verras que ce style aussi te va ! " Tel un gamin, je l'avais imité en répétant ses mots devant le miroir de la petite salle de bain.

J'appréhendais beaucoup cette sortie, trop de monde, trop de journaliste, de paparazzis, toutes ces choses que je déteste. J'étais bien mieux dans mon coin, loin des regards et surtout loin de toute question. La seule raison pour laquelle j'avais accepté était Wanda, elle souhaitait y  aller, participer à tout ça, sûrement pour ressentir la joie et l'insouciance peignant les rues de New-York et celles du monde entier en ce jour.

Un léger râle quitta mes lèvres en tirant une fois de plus sur cette foutu chemise blanche. Elle était surmontée d'une veste noire et accompagné d'un pantalon tout aussi sombre mais le pire restait sans aucun doute la cravate et la paire de chaussures. À bien y réfléchir, c'était sûrement la première fois que j'enfilais un costard, et bien qu'il soit parfaitement à ma taille je n'étais pas plus à l'aise pour autant.
Passant une main sur ma barbe de trois jours, je remerciai mentalement ma chère soeur de ne pas m'avoir demandé de la raser mais mon regard s'arrêta ensuite sur les mèches claires de mes cheveux retombant sur mon front. Cette apparence négligée contrastait parfaitement avec le reste de ma tenue, il faut dire que faire mes cheveux n'était pas une préoccupation pour moi, à quoi bon ? Une course et tout serait fichu. Pourtant, cette fois ci, je fis un effort pour leur donner un coup de peigne et tenter de les coiffer convenablement.

" Sérieusement ? " J'avais intentionnellement haussé la voix cette fois ci, passant à moitié la porte de sa salle de bain, attirant ainsi son attention. Elle me répondit par un sourire attendri, m'assurant que j'étais très beau, avant de s'approcher pour me prendre des mains la cravate avec laquelle je bataillais depuis deux bonnes minutes. J'ignorais où elle avait bien pu apprendre à faire un nœud de cravate mais je levais les yeux au ciel en la laissant faire, comme pour lui faire comprendre que j'étais capable faire ça tout seul, ce qui apparemment était faux.
" Je peux au moins garder mes pompes ? ... Si jamais je dois courir ça sera bien plus prat..."
Son haussement de sourcil me fit sourire en coin alors qu'elle levait les yeux vers moi. Elle n'avait pas besoin de parler pour que je sache ce qu'elle voulait me dire, ça avait toujours été comme ça entre nous, pas besoin de mots ou à l'inverse, nous pouvions presque terminer les phrases de l'autre.
" Je n'ai pas dis que j'allais courir, j'ai dis si je dois courir ! " Je n'en aurai sûrement pas l'occasion à par peut être pour m'enfuir mais elle comme moi savions très bien que ça n'arriverait pas. Malgré ça, Wanda retourna fouiller sous une pile de ses vêtements, et en sortit une paire de baskets noire et grise et me les lança en secouant la tête et en roulant des yeux malgré son petit sourire amusé. " T'es la meilleure. " Avec un petit sourire triomphant, j'enfilais ces chaussures, bien plus confortable que les autres et je revins près de ma jumelle qui se regardait une dernière fois dans le miroir de la pièce. " Tu es magnifique arrête de t' inquiéter. " Avec un petit sourire je pris doucement ses épaules entre mes mains et déposais un baiser sur ses cheveux avant d'y faire reposer mon menton, la regardant toujours à travers le miroir. Nous étions prêt.

...


Une foule en délire, des rues noires de monde, de la musique rythmée, résonnant dans toute la ville, les cris et rires des enfants courant un peut partout, espérant apercevoir leurs héros ... Tout ça pouvait rapidement déstabiliser les personnes n'ayant pas vraiment l'habitude de ce genre d'évènements. Les foules en colère, voilà ce que nous avions connu, mais cette fois c'était différent, l'atmosphère, les gens, tout était différent. Je marchais aux côtés de Wanda, doucement, suivant le rythme donné par la foule, j'étais tendu, bien que j'essayais de le cacher mais lorsque mon regard se baissait vers ma soeur, j'arrivais à sourire à mon tour et tout le reste me semblait moins pesant. Elle observait toute cette agitation avec les yeux d'une enfant émerveillée, souriante, simplement heureuse de pouvoir assister à tout ceci. Accrochée à mon bras elle nous guidait à travers la foule, essayant de nous rapprocher du coeur des festivités, là  où se trouvaient les vengeurs ou d'autres héros en tout genre sans  aucun doute.
Tout ça était nouveau, entendre les acclamations, être idolâtré, adoré. En avançant je remarquais le regard des gens se tourner vers nous, autant dire que nous ne passions pas aussi inaperçu que ce que j'avais espéré mais Wanda continuait son chemin, ne faisant probablement pas attention aux mêmes choses que moi.

" Les Maximoff ! "" Les jumeaux, un petit mot sur votre nouvelle adhésion au sein des Vengeurs ? " Rapidement, une horde de journaliste s'était pressé vers nous, tendant leur micro dans notre direction et nous aveuglant avec les flashs de leur appareil photo. Je n'avais aucune envie de m'arrêter pour leur parler, mais je ne voyais aucune issue pour se sortir de ce ''piège''.  Wanda me donna un petit coup de coude dans les côtes, et je compris qu'elle souhaitait que je fasse bonne figure pour une fois. Me prêtant au jeu, j'esquissai un sourire pour les photographes mais poussa gentillement ma jumelle devant moi pour répondre à toute question, puis de nous deux, nous savions très bien que c'était elle la plus charismatique et sympathique pour ce genre d'altercations. Mon attention se décrocha bien vite de toutes ces questions et je me contentais de sourire, restant tout de même derrière ma soeur mais une petite pression sur ma jambe me fit baisser les yeux pour rencontrer un enfant souhaitant prendre une photo avec nous. J'aurai sûrement hésité à accepter si ça avait été un adulte, mais malgré le côté mauvais caractère que je pouvais laisser voir, les enfants restaient un de mes points faibles. Doucement, je pris la main de Wanda et la secoua légèrement avant de lui désigner l'enfant d'un signe de tête, sachant qu'elle non plus ne refuserait pas. Profitant du fait que les photographes cherchent le meilleur angle pour ce cliché et que l'enfant fasse des grands signes à ses parents, je me penchai légèrement vers Wanda pour lui murmurer tout en souriant. "Si tu as une solution pour nous sortir de là je suis preneur. "






Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Sam 15 Aoû - 5:17



Time To Celebrate


Everybody


La journée s’avérait moins prometteuse que prévu pour Loki, qui avait dû placer son « protégé » du moment en sommeil pour s'en débarrasser durant qu'il se rendait à New-York. Time Square plus précisément. Pour les hommes, le temps était à la fête. Midgard leur appartenait de nouveau. Pour Asgard également, car le prince d'or était revenu au bercail, plus en forme que jamais.
Bien évidemment, le dieu de la malice s'était éclipsé et avait quitté le côté de Balder avant la possible confrontation avec le dieu du tonnerre.

Rien de très inhabituel à ce stade. La langue d'argent disparaissait souvent d'Asgard plusieurs mois durant, avant de refaire son apparition à ses aises dans les rues pavées de la cité éternelle. Cependant, après un tel épisode catastrophe, et sa « résurrection » en tant que femme, il n'était pas impossible que Thor cherche à mettre la main sur lui.

Le repérage aérien était une option plus alléchante que le bain de foule à cet instant.
Les rues étaient noire de monde, la musique résonnait dans les grandes avenues, de nombreux morceaux de papiers de toutes les couleurs tombaient et scintillaient à travers la foule. Le spectacle était plutôt exotique, il fallait l'avouer. La vue n'était même pas trop mal jusqu'à ce qu'à l'angle d'une rue piétonne...

Par le tout puissant sommeil d'Odin. Quels étaient ces immondices ? Non, il ne rêvait pas. Là où la parade battait son plein, flottait dans l'air un Spiderman géant. Et il n'était pas seul. Captain America, Iron Man, et nombre d'autres super-héros avaient leur effigies gonflées d'air, ou plutôt d'hélium. Quel beau paradoxe, des géants de ce monde, si imposant à la vue, et pourtant vide à l'intérieur.

Enfin. Il y a avait mieux à faire que s'extasier devant les combles et ironies de l'humanité. C'est ainsi que loin des regards, qu'ils soient humains ou robotiques le dieu des mensonges prit la forme d'un épervier, pour acquérir de la hauteur et s'installer une bonne cinquantaine de mètres au dessus des festivités.
De là, il avait une bonne vue d'ensemble, et en tant qu'oiseau de proie, il pourrait sans mal, observer dans tous ses détails, le moindre bouton de chemise qui lui paraîtrait digne d'intérêt.

Voyant le fils d'Odin faire son entrée sur le podium principal, le rapace accepta de perdre de l'altitude, pour venir se poser sur le toit d'un immeuble.

Non pas qu'il portait un intérêt au discours de son « frère », il ne connaissait que trop bien Thor et ses déclarations brutales, mais voilà quelques temps qu'il avait quitté Asgard au profit d'une affaire plus florissante. S'il pouvait grappiller quelques informations sur la situation des Ases, pourquoi pas.
Après un rapide coup d’œil aux environs, et après avoir été repéré par une sentinelle, Loki se mit à lisser ses nouvelles plumes. Une, puis deux, puis trois, et le robot était passé à autre chose. Il est vrai qu'un pigeon aurait été plus adéquat dans le cadre actuel, mais bien moins efficace, et bien plus disgracieux.

Enfin, Thor avait finit, après avoir bataillé avec la technologie Midgardienne, et avoir renseigné le dieu de la malice sur le devenir d'Asgard, il pouvait reprendre son envol. Faire un peu de tourisme semblait adéquat, jusqu'à ce qu'il manque de se prendre une boule de feu en pleine accélération.

Ah,  la mutation, belle adaptation génétique, dans un monde presque dénué de magie. Pourtant, la torche humaine n'avait pas une génétique mutée de naissance. Ses dons n'étaient pas naturels. Non, c'étaient les porteurs du gène X, comme ils l'avaient appelé, qui étaient des vrais bijoux. Toujours fragile, et à l'existence risiblement courte, mais dotés de puissants pouvoirs.

Enfin, fragile, peut-être pas pour le colosse de métal qui se mêlait à la foule vêtu de son uniforme des X-Mens.
Il apercevait également la belle Sorcière rouge, assaillie par la foule. Un pas derrière elle, son frère jumeau. Discret, dans l'ombre d'une grandeur.

Son regard se posa ensuite sur Spiderman, qui semblait profiter des papiers colorés, avant de revenir sur Colossus, à l’abri de toute attaque extérieure dans sa peau de métal. Maintenant qu'il avait mis le doigt dessus, l'atmosphère environnante était … Pour le moins étrange.

Le caractère festif était il est vrai, mis en avant, de toutes les manières possible, mais persistait dans l'espace une tension à couper au couteau. Nombre de personnes, bien qu'arborant un sourire de façade, semblaient au bord de la crise de nerfs.

L'humanité était fragile. Les hommes étaient fragile. Et voilà qu'après un lourd traumatisme, encore imprimé dans les esprits et les chairs, des constructions sortaient de terre à vitesse grand V, la technologie entrait dans une ère nouvelle pour les civils, et l'on faisait la fête dans les rues. Les hommes dansaient d'un pied et tremblaient de l'autre. Leurs repères partaient en fumée lorsqu'ils aspiraient à la stabilité et leur esprits en deuils laissaient leur corps à la fête, dans des proportions démesurées.

Voilà qui n'était pas sans faire penser aux banquets d'Asgard. La cité éternelle festoyait des jours, et des semaines durant, pour rendre hommage et saluer un défunt, après l'avoir pleuré quelques heures seulement.

Quoi qu'il en soit, sentir cette lourdeur dans l'air fit sourire intérieurement le dieu, qui digne de son surnom de trouble-fête, balaya de nouveau la foule du regard, à la cherche d'un petit tour à jouer. Rien de bien méchant, juste de quoi faire lever le cœur de la foule dans un sursaut général …
Et voilà que l'immonde ballon Spiderman entra de nouveau dans son champ de vison.

Il ne fallu pas grand chose. L'apparition massive d'air à l'intérieur du ballon en l'espace d'un centième de seconde ne laissa aucune chance de prévoir que celui-ci allait éclater dans un « BANG » des plus sonores.
Peut-être Loki avait-il modifié légèrement la fréquence des vibrations de l'air, pour que le son résonne plus fort qu'il ne l'aurait dû, mais pouvait-on reprocher au dieu des mensonges de tricher un peu ?

L'épervier, prit bien entendu peur et s'envola à l'entente de la détonation, tandis que l'énorme bâche de plastique rouge et bleue qui formait auparavant le ballon s’affaissait sur la foule.






Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   Sam 15 Aoû - 18:01


Time to celebrate
ouvert à tous

Un bâillement m’échappe sur mon canap’, seul meuble de ma nouvelle maison toute vide, toute propre, toute neuve, toute post invasion Skrulls. Je me redresse doucement, prise d’une flemme monstrueuse, pourtant il faudrait bien que je me bouge, on est plus dans une grotte et rater la fête de l’année serait criminel. Pourtant, je n’ai jamais été si lente, je n’ai plus trop l’habitude de prendre mon temps et franchement ça fait un bien fou ! Je m’étire tranquillement et me décale vers les cartons, seuls vestiges d’une autre vie. Me déshabillant en chemin, mon attention se fige sur ma peau. « Va falloir changer ça… » En effet, une bonne partie de mon épiderme est encore recouvert de dessins d’armes et autres objets de survie nécessaires en temps de guerre. Je passe lentement une main sur mes tatouages, les décollant un par un, les laissant s’écrouler matérialisés sur le parquet. De cette manière une véritable artillerie se retrouve entassée dans un coin de la pièce, je juge ces souvenirs d’une violence encore récente et expire profondément en claquant des doigts, faisant subitement disparaître les différentes armes blanches et à feu. Cette fois je me sens véritablement nue, pas question de sortir de cette manière, déjà que j’ai pas pu refaire ma couleur, on va arrêter les conneries. Sans plus attendre je me décale vers le carton destiné à un tout autre type d’artillerie. Assise au milieu de la pièce, j’étale mes choix d’armes, répandant un véritable arc en ciel de couleurs sur le sol. Un léger sourire aux lèvres, je commence par un marqueur magenta et m’attaque à ma cuisse, une idée en tête. Je commence le premier trait avant de bloquer, n’ayant plus du tout l’habitude de dessiner ce genre de chose. Une claque mentale plus tard, je laisse les vieux réflexes reprendre possession de mes doigts.

***

Après plusieurs heures de préparation, car oui, ce genre de délire prend du temps, je me retrouve au milieu de la foule surexcitée après le petit discours du Directeur Sta… Ah ouais nan, je me trompe à chaque fois, de l’ancien-mis-aux-oubliettes-par-une-brune-badass-Directeur-Stark-alias-Iron-Man. Paye ton titre à rallonge, c’était bien plus simple quand on se contentait du "génie, milliardaire, playboy, philanthrope". Mouais. Je tourne le dos à la scène dans un petit pas de danse et me faufile du mieux que possible, ne manquant pas d’échanger de temps à autre une danse avec un parfait inconnu aux yeux d’un bleu profond. Hum.
Mes pas me portent jusqu’à une scène m’arrachant un rire contrôlé. Celle demandant de l’aide à la mauvaise personne. Me retenant de rire d’avantage, je m’incruste à la situation, saluant dans un premier temps la pseudo Miss Marvel d’un petit signe de la tête avant de m’accroupir à coté de la gamine. « Tu vois petite, la madame n’est pas Miss Marvel, donc ne le répète pas, elle risquerait de mal le prendre. » Lui dis-je avec un petit clin d’œil. « Tu as perdu ton papa dans la foule, c'est ça ? » Elle opine du chef alors que je décale mon attention vers mon poignet et y décolle une fée Clochette, celle-ci prenant immédiatement vie au contact de l’air, stoppant directement les pleurs de l’enfant. La fée virevolte autour de la petite alors que je reprends la parole. « Je te présente Clochette. Elle va t’aider à retrouver ton papa, pour ça c’est très simple, il suffit de la suivre. Elle va te mener jusqu’à lui en le repérant des airs ok ? Il suffit que tu lui dises à quoi il ressemble et comment il est habillé. » Je laisse ma création s’occuper de la petite et me redresse pour m’adresser à l’autre blonde. « Moonstone je présume ? Enchantée, on bosse pour la même brune, c’est pour ça que je me suis permis de… » Je suis en train de me dire que cette femme possède le même regard aimable que cette fameuse directrice, il est temps de s’éclipser. « Enfin voilà… Je vais vous laissez à votre surveillance et à votre verre maintenant… Profitez bien de la fête… » Je termine ma phrase sur un sourire amical et fuis le plus loin possible.

À peine 5 mètres plus loin qu’une main se pose contre mon épaule, me forçant à arrêter ma petite danse et à me retourner, découvrant ce visage familier qui a le don de me voler mon sourire. « Andersen. » « Liz’ ! Ca fait un bail depuis cette nuit au Hangar… » « Nuit où tu m’as laissé en plan oui… » « Haha, c’est vrai ! Encore désolé, mais sans rancune ? Puis là, j’ai un peu de temps, bon, j’avoue que je dois plus bosser depuis la promotion de la Directrice Hill… » Mais ferme la. « Bon, tout ça pour dire que ça me ferait plaisir qu’on se revoit, histoire de boire un verre tout ça… » Tout ça ? Je ne prends pas la peine de lui répondre et me contente de rouler les yeux en l’évitant et m’éloignant. « On s’appelle !? » Je lui tourne déjà le dos et ne lui réponds que d’un majeur. Salaud.

Je me retiens de piquer une sucette à un gamin et me contente d’en acheter une, un marchand plus loin, ruminant de cette manière ma rage.

Calmée, je jette un regard aux alentours, me laissant hypnotiser par ce spectacle de couleurs, arrachant une joie enfantine à mon visage. Je finis par rire en admirant la danse de certains Vengeurs, encourageant Spidey dans sa battle. Me dandinant sur place au rythme de la musique, mon regard s’ajuste, remarquant au loin une silhouette peu étrangère. Je le rejoins en arrivant dans son dos dans l’idée de le surprendre, sauf que…

En arrivant, il ne me calcule même pas, je me fixe à coté de lui, mâchouillant ma friandise, puis oriente mon attention vers ce qu’il regarde la bave aux lèvres. J’hausse un sourcil en remarquant Piotr et la Directrice Hill, puis tourne de nouveau mon regard vers Erik. Sans bouger, je me penche doucement en avant, retirant ma sucette pour toussoter avec exagération le mot « Butt. » Alors qu’il redescend sur terre, je continue d’admirer le spectacle, commentant au passage. « Tu penses qu’elle a goûté à l’alcool de Thor pour faire une telle chose ? »

Je laisse mes films se faire sur la raison du pourquoi jusqu’au moment où un "BANG" retentit, me coupant dans mes délires par un sursaut et me faisant m’étouffer à cause de ma sucette. Je manque de mourir encore un peu alors que le méga-Spiderman-géant-ballon s’écrase sur la foule. Pauvre Spidey…    



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  
 

♠ TIME TO CELEBRATE → RP ouvert à tous

 Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Chorus One-Winged Angel Casting ouvert à tous
» ROXANNE (le fil ouvert a tous)
» Les montages photos***Grille-Mystére-N°10*** ouvert à Tous.
» L'espace est un non lieu ouvert à tous les vents
» Reprise de Pretear ? [ouvert à tous]
 
 
 Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
  ♨ MARVEL LEGACY ♨  :: Times Square-