AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

FERMETURE DEFINITIVE DU FORUM
Merci pour ces 6 années d'existence et tous ces superbes moments !


Partagez | 
 

 [Flash Back] Souvenirs d'un autre temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
avatar

MessageSujet: [Flash Back] Souvenirs d'un autre temps   Lun 21 Mar - 23:26




Souvenirs d'un autre temps



Pensif, il était pensif. Marchant sur le bord de la falaise, il regardait de façon pensive la mer qui s'étirait au loin. Que pouvait-il faire de plus ? La guerre contre les Skrulls était finie et il ne participait pas aux nombreuses rénovations des différentes cités. Pour lui, tout ceci n'étaient que futilités et beaucoup se prenaient la tête pour rien.  Il pousse un long soupire avant de finalement s'arrêter. Face à la mer qui s'étendait, vaste, infinie, il inspire grandement, s'enivrant de toutes ces odeurs marines qui venaient lui titiller les narines. Pour une fois, il n'était guère blasé du monde qui l'entourait, au contraire, en plus de cent années d'existences, dont la moitié lui étaient inconnues, il profitait du calme après la tempête.

Ils avaient perdu nombres de leurs amis ou connaissances. Il avait vu tomber sous ses yeux de nombreuses vies alors que lui guérissait, toujours. Il était immortel, pour ainsi dire et il commençait à le porter comme un fardeau. Il n'avait jamais réellement aimé sa vie d'éternel. Il ne cessait de recommencer avec une perte de mémoire, il ne cessait de renaitre, en quelque sorte. En bon ou mauvais homme. Après tout, il était une bête assoiffée de sang qui n'attendait que le moment propice pour se délecter de la peur et du sang de ses victimes.
Il était l'ancienne arme X, un ancien jouet, dépourvu de toute conscience. Il avait tant vécu, alors qu'était-ces quelques heures à arpenter les falaises de façon paisible et tranquille dans toute une vie ? Qu'étaient-ce ces quelques heures de répit dans sa très longue, trop longue, vie ?

Elles n'étaient que poussières dans cet immense océan qu'était sa vie. Il ne se souvenait pas de son enfance, il ne se souvenait plus de rien jusqu'à ce fameux moment où il renaissait sous le nom d'arme X. Il avait tant tué, pour les bonnes ou les mauvaises raisons. il avait fait tant de choix irréfléchis, il avait agit en idiot, parfois, puis en père de famille - qu'il n'était pas à son grand damne - d'autres fois. Il n'était pas un héros, il n'était que lui: James Logan Howlett, un mutant qui n'avait que trop vécu et avait choisit la voie de la déraison au lieu de celle de la sagesse.

Wolverine, encore un autre surnom qu'on lui avait donné et qui était désormais son nom de code, regarde ses mains abîmées par le temps, ciselées de multiples sillons épars. Ses paumes étaient celles d'un homme qui travaillait la terre, celles d'un homme qui avait l'habitude de se battre. Celles d'un criminel. Il les retourne et contemple le dos de ses mains. Une légère brise vient souffler à se moment là, emmenant avec elle toutes les effluves de l'île, se mélangeant en une fragrance particulière avec les odeurs de la mer.
Logan serre un poing et trois lames de belle taille sortent dans un bruit feutré, presque doux à l'oreille. Ses armes de crime, des griffes faites du métal le plus dur de ce monde. Plus dur encore que le vibranium du bouclier du Captain. Du regretté Captain. Il soupire doucement en passant un doigt sur chacune d'elles.

Ces griffes étaient son essence, étaient ce qui le définissait, lui, Wolverine. Elles étincellent doucement au soleil, un soleil qui mourait en cette fin de journée. Il avait dispensé des cours aujourd'hui, à des élèves plus curieux que jamais. A des mutants qui avaient fuit les discrimination pour tenter de se reconstruire une vie ici, comme lui. Alors il avait parlé, il avait expliqué les guerres, il avait tenté de donner un nom aux événements, fouillant dans sa mémoire en lambeau. Puis il avait conté les récents événements, la guerre civile, l'invasion Skrull, le virus Legacy. Il était professeur d'histoire, il était de ces hommes et femmes qui transmettaient la culture à la génération suivante. Il aimait ce métier, il aimait être entouré de jeunesse, lui qui était vieux désormais. Vieux et sans réelle progéniture.

Voilà qu'il se sentait nostalgique. S'avançant un peu, il se pose sur le bord de la falaise, s'asseyant en tailleur. Ses os en adamantium crissèrent sous sa chair. Un bruit qu'il ne connaissait que trop bien. Plus qu'un mutant, il était devenu un squelette de métal entouré d'une chair éphémère.

Il avait beau être un bourrin, être une personne qui ne réfléchissait que trop peu durant l'action, il n'en demeurait pas moins homme réfléchi et parfois même philosophe par moment. Comme tout le monde, il avait ses périodes. Et en ce moment, il aimait se poser au calme à contempler les paysages qui ne changeaient que trop souvent. Il était serein, calme. La bête dormait en lui, profondément. Elle ne reviendra pas de si tôt et c'était plutôt une bonne nouvelle. Il ne voulait pas se battre, pas pour l'instant. Au placard la grossièreté, au placard les coups donnés. Il voulait être aussi normal qu'il le pouvait. Il voulait être tranquille. Les récents événements ne l'avaient que trop fatigué et pour l'instant, il n'aspirait qu'à se couper du monde pour se poser dans le silence et réfléchir. Réfléchir à ses actes, penser et se souvenir des bons moments. Il sourire en entendant les oiseaux voler à son approche, il voulait sentir le vent venir chatouiller ses sens, sentir les odeurs se mélanger, les sons s'additionner en une magnifique mélodie. Oui, il était nostalgique, enfin, pouvait-on réellement l'être si l'on avait que la moitié de son passé ? Sa mémoire n'était pas infaillible, mais cette amnésie n'était sûrement pas due à la vieillesse.

Il voulait retrouver son passé et comprendre pourquoi il avait tout oublié. Mais pour le moment, il se contentera se s'allonger dans l'herbe fraiche et de regarder le ciel dégagé. Puis il fermera les yeux et se laissera porter par les bras de Morphée, complètement vulnérable et détendu. Il voulait profiter de ce court instant de paix avant de redevenir Wolverine, le X-men sauvage.

Le calme avant la tempête, comme on dit. Et pour une fois, on ne faisait pas si bien dire.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  
 

[Flash Back] Souvenirs d'un autre temps

 Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Autre temps, autre moeurs...
» Objets d'un autre temps
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Dragster d'un autre temps !!!??!!!!!!!!!!!
» Autres temps...
 
 
 Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
  ♨ MARVEL LEGACY ♨  :: Falaises-