AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

FERMETURE DEFINITIVE DU FORUM
Merci pour ces 6 années d'existence et tous ces superbes moments !


Partagez | 
 

 ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

GameMaster
avatar
Staff
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Messages postés : 791
ϟ Copyright : (C)Ozzy
ϟ Music : METALLICA -- Master of Puppets
ϟ Niveau : Oméga
ϟ Affiliation : Etre Suprême

Carnet de Route
ϟ Disponibilité RP:


MessageSujet: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Lun 6 Juin - 20:45


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ASSAUT N°3
BIG BROTHER GO BLIND

Magik, Agent Venom, Marvel Girl, Spiderman
Contexte : AOU, Part 1 - Avant Mission N°1


Règles du jeu

→ On ne tue pas les PVs Marvel sans autorisation, en revanche, possibilité de les blesser, faire bouger, etc.

→ A la différence des Missions, le GameMaster n'interviendra qu'une seule fois : pour le post d'introduction. Ensuite, vous serez livrés à vous-mêmes et à votre imagination (Si jamais vous êtes en panne d'idées, je reste disponible bien sûr, mais bon ça m'étonnerait que ça arrive vous connaissant )

Si vous doutez de la possibilité d'une action (genre une énorme action de ouf ), n'hésitez pas à me demander (Tony) par MP ou sur la box si on s'y croise

→ Vous avez le droit, à la fin, de faire exploser le Peak si vous le souhaitez, et si vous en avez l'occasion/les moyens bien sûr.

→ Petits rappels sur vos ennemis (extrait des Points Incontournables) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

  • Les Sentinelles sont spécialisées dans la traque des Mutants car elles détectent le Gène X, peu importe que vous ayez un pouvoir d'invisibilité ou autre du genre. Si vous êtes mutant, elles vous repèrent et vous traquent inlassablement. Evidemment, si elles tombent sur un humain ou surhumain, elles attaqueront également.
  • Les Ultronbots et Ironbots sont principalement chargés de traquer "tout le reste" : humains, surhumains. Evidemment, s'ils tombent sur des mutants, ils les attaqueront aussi. Ils sont juste moins taillés pour les pister, il est plus facile pour un Mutant d'échapper à ces derniers qu'à des Sentinelles.
  • Les trois types de Machines sont dotés de multiples capacités de détection (vision thermique, électromagnétique, capteurs auditifs décuplés, etc.) et de combat (lasers, missiles, pouvoirs mutants copiés, super-force, métal liquide, résistance aux balles, modification de leur structure type bras en pointes ou en canons plasma, etc.).
  • Ils sont de plus interconnectés et ont accès à la même base de données centralisée d'Ultron. C'est cette base de données qui leur permet notamment de réagir en fonction de l'adversaire, de connaître ses pouvoirs et de les anticiper/contrer, etc.
  • Chaque Machine alimente cette base en scannant les ennemis et environnements rencontrés et analysés, etc.
  • En somme, si vous êtes repéré et encore inconnu de la base de données d'Ultron, le seul fait d'utiliser vos pouvoirs ajoutera votre profil à cette base. Cela signifie que même si vous détruisez la Machine vous ayant traqué, la prochaine aura des informations que la première n'avait pas, et sera donc plus forte, voire en mesure cette fois de vous vaincre en ayant trouvé quel autre pouvoir utiliser pour vous abattre, si disponible dans la base.
  • Ne pas utiliser vos pouvoirs devant une Machine permet de ne pas alimenter cette base, mais sans en user, vous avez peu de chance de survivre : le cercle vicieux est parfaitement calculé et l'Humanité court ainsi progressivement à sa perte, quoi qu'elle fasse. Ultron apprend, et il apprend vite.
  • Ultron n'a pas encore acquis la maitrise de la Magie. Cette dernière ne peut donc pas être copiée dans la base de données.
  • Les IEM (impulsions électromagnétiques) sont partiellement efficaces contre les Bots et Sentinelles. Cela les désactive temporairement (environ 20 à 100 secondes en fonction de la puissance de la charge), mais vous devez les détruire physiquement rapidement avant qu'elles ne se rebootent, ou en profiter pour fuir.


PNJs autorisés : Simon Williams (Wonderman, pouvoirs ioniques, survit dans l'espace, etc.), Psylocke (pratique pour trancher du métal), les Gardiens de la Galaxie (également adaptés pour un combat spatial et très pratiques pour faire diversion en faisant n'importe quoi sans se soucier de leur vie... ), quelques dizaines de combattants Résistants (Agents du SHIELD/HYDRA, citoyens armés/mutants, pilotes dans des vaisseaux attaquants l'extérieur pour faire diversion, etc.)


Résumé

Ultron est un virus, et ce qui a permis à travers ses immenses capacités cybernétiques de sauver l'Humanité, est désormais le fléau de cette dernière. Comment fait-il pour savoir où vous êtes ? Qui vous êtes ? Les satellites, bien sûr. La NSA, le SHIELD étaient bien gentils à côté de ce que fait Ultron de toutes les technologies de surveillance du monde entier pour vous traquer où que vous alliez, sans vous laisser jamais plus de quelques jours de répit. Où que vous soyez, Ultron finira toujours par vous retrouver.

Meme si ce n'est pas la solution au problème de fond, la destruction des satellites de surveillance permettrait aux humains de gagner du temps et de se cacher plus facilement et plus longtemps. Les capteurs optiques surpuissants ne pourraient plus vous percevoir en train de courir à travers champ pour échapper à vos assaillants. Non. Il ne resterait plus alors que les capteurs terrestres (caméras, micros, antennes, relais, etc.) et Ultron mettrait un certain temps à reconstituer une constellation de satellites viable.

Après concertation avec les concepteurs des satellites du SHIELD et autres (Richards, Stark, etc.), vous avez pour mission de tous les détruire. Vous serez téléportés directement par surprise sur la station du Peak du SWORD, au sein de laquelle vous devrez vous frayer un chemin pour atteindre la salle de contrôle et appuyer sur le bouton de "sécurité" conçu depuis la reconstruction post-invasion afin de ne plus voir les satellites utilisés par des ennemis : celui de la destruction en chaîne de toute la constellation de satellites... et vous devrez en revenir vivants, si possible, bien évidemment.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
©️ FICHE CRÉÉE PAR LITTLEHARLEEN



Dernière édition par GameMaster le Mar 7 Juin - 21:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

GameMaster
avatar
Staff
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Messages postés : 791
ϟ Copyright : (C)Ozzy
ϟ Music : METALLICA -- Master of Puppets
ϟ Niveau : Oméga
ϟ Affiliation : Etre Suprême

Carnet de Route
ϟ Disponibilité RP:


MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mar 7 Juin - 21:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ASSAUT N°3
BIG BROTHER GO BLIND

Spiderman, Magik, Agent Venom, Marvel Girl, Spiderman
Contexte : AOU, Part 1 - Avant Mission N°1


Règles du jeu


« Hey, je vous permets pas de remettre en question nos compétences, qui qui a vaincu l'Eglise Universelle de la Vérité ? » « La quoi ? » demanda Simon Williams, aka Wonderman, en haussant un sourcil les bras croisés. « Jamais entendu parler. » « Et les Badoons ? Et Ronan ? Et Thanos ? Hein ? » Clint émit un bruit avec sa bouche, du genre de celui qui ne sait toujours pas de quoi Peter Quill était en train de parler. Ce dernier afficha un air scandalisé, bouche ouverte, choqué devant tant d'ignorance, à l'image de ses compagnons d'aventure réunis autour de lui. Les Gardiens de la Galaxie, Wonderman, Hawkeye, les 4 autres membres principaux de l'escadron de la mission à venir sur le Peak, étaient tous réunis dans la Salle de Guerre du QG de la Résistance, quelques heures avant le départ officiel en vue de terminer les derniers préparatifs, et surtout, coordonner les fortes têtes entre elles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Hey mais les gars faut sortir de la Terre le dimanche, » s'insurgea-t-il. « Et mesdemoiselles également hein, bien sûr, jamais de discrimination avec moi, » ajouta-t-il plus mielleux et sourire dragueur aux lèvres à l'attention de Rachel Summers et Illyana Raspoutine, avant de reprendre. « Récemment on a même vaincu Vulcain de l'Empire Shi'ar, c'était genre THE grande guerre intergalactique du moment, vous en avez au moins entendu parler ! » Le silence lui répondit. Un courant d'air serait passé que l'ignorance générale de la petite assemblée entourant la table de briefing de guerre aurait été plus palpable encore. « Pitié, amenez-moi les Vengeurs, les vrais, eux au moins je suis sûr qu'ils savent ! » « Hey, Simon et moi on est des Vengeurs ! » se vexa Clint. « Vulcain... vous parlez du frère Summers ? Gabriel ? Il est dans notre base de données, » intervint l'Agent Coulson en entrant dans la pièce. « WOUHOU ! Punaise, au moins un qui a de la culture générale ! » s'exclama Quill en levant les bras d'un faux air victorieux, soulagé de ne pas parler chinois pour tout le monde présent. « Bientôt vous en connaîtrez un deuxième, Thanos, vous verrez, on n'est pas revenu sur Terre pour rien, il cherche ses précieux cailloux mag... Aïe ! » Gamora, la plus terrifiante assassin de bien des galaxies, venait d'envoyer un coup de coude bien placé dans les côte d'un Starlord un peu trop bavard à son goût. Ce dernier la regarda, outré, avant de réaliser en écarquillant les yeux. Le temps que ça percute. « Barton, vous êtes remplacé par Psylocke pour cette mission, on a besoin de vous sur une autre immédiatement. Hey mais, qui a laissé toutes ces coquilles de graines de tournesol sur la table ?! » demanda Coulson en pointant le milieu de la table en question, où les plans de combat et autres dossiers de la mission à mener étaient entâchés de tâches de gras et autres coquilles d'amandes. Un bruit de mastication craquante se fit entendre quand tout le monde se tut brusquement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Rocket ! » s'énerva Quill en apercevant le raton laveur alien haut comme trois pommes grignoter son paquet de graines dans le coin de la pièce, indifférent à ce qui se passait. « Un peu de tenue, on n'est pas chez nous, » lui murmura Quill d'un air peu discret du coin de la bouche. Ce qui n'eut aucun effet sur le raton. Voyant Coulson et son côté maniaque perdre patience, le leader des Gardiens préféra enchaîner de nouveau. « TOUT CA POUR DIRE, que mes amis et moi, on a le meilleur CV de la galaxie pour gérer cette mission. Les menaces de grande ampleur au bord de la fin du multivers, on connaît ça tous les quatre matins. Puis, franchement, c'est que des robots, suffira de trouver la prise générale et de débrancher, non ? »



« Onvatousmourironvatousmourironvatousmourir. » Starlord effectua un virage serré avant de pénétrer sans autre choix le nuage de dizaines de vaisseaux inhabités, métalliques et armés jusqu'aux dents, qui les prirent en chasse dans leur propre vaisseau spatial. Après un combat acharné, le vaisseau des Gardien, nommé Nef, véritable entité intelligente et métamorphe, se mit à virevolter autour du Peak, station en orbite autour de la Terre autrefois base du SWORD. Doté d'une technologie heureusement plus avancée, Nef put passer au travers du champs de force du Peak pour canarder à tout va tous ses systèmes défensifs et entamer la destruction des moteurs externes. L'idée était de faire diversion du mieux qu'ils le pouvaient, d'attirer les troupes robotiques dans l'espace, hors de la station, en vue de donner plus de marge de manoeuvre à l'escadron tactique qui allait sous peu envahir à son tour la station. A la différence de la Terre, Ultron n'avait pas d'usine de fabrication sur le Peak, aussi les effectifs de machines n'étaient pour une fois pas infinis. « Equipe rose, préparez-vous à l'abordage ! » « On n'est pas l'équipe rose ! » grogna Wonderman, cramponné tant bien que mal dans le vaisseau qui ne cessait de faire des pirouettes dans le vide spatial pour éviter ses assaillants. L'escadron composé d'Agent Venom, de Magik, de Marvel Girl, de Spiderman et d'une vingtaine d'Agents du SWORD aux pouvoirs mutants et surhumains, et surentraînés aux conditions spatiales depuis la toute création de l'agence, avait attendu patiemment dans la salle principale du vaisseau des Gardiens. Maintenant que le signal du capitaine de vaisseau était donné, c'était à eux de jouer. Le Peak était protégé contre les téléportations depuis sa création et Ultron avait bien sûr renforcé les défenses et le système, aussi l'escadron devait-il pénétrer physiquement les lieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quill amorça un piqué retourné à faire vomir tripes et boyaux aux plus sensibles pour perdre temporairement les chasseurs le pourchassant, et fonça droit sur l'une des sphères excentrées de la station (voir header du post). Elles étaient les plus vulnérables contrairement au coeur central. Il freina juste avant impact en se redressant et se plaça en vol stationnaire, actionnant le levier pour ouvrir le ventre de son vaisseau et larguer l'escadron droit sur la coque de la station spatiale, accompagné de Drax le Destructeur, Gamora, Rocket et Groot, force de frappe non négligeable pour un boulot pareil. Nef repartit en trombe pour attirer de nouveau l'attention sur lui tandis que l'escadron, cramponné sur la surface arrondie de la base, s'employait à percer ladite coque pour pénétrer à l'intérieur à grand renfort de pouvoirs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Maintenant, c'était à eux d'atteindre la salle de contrôle, la plus sécurisée de la base, pour amorcer l'autodestruction de la constellation de satellites qui cerclait la Terre et permettait à Ultron de voir tout et partout. Mais la tâche s'annonçait ardue, alors que déjà araignées métalliques géantes sortaient de multiples compartiments pour ramper le long de la station et attaquer les héros, que des drones sortaient tout autant par dizaines pour venir leur tirer dessus à coups de lasers, et que dans les couloirs, Sentinelles et Ultronbots se rapprochaient du point d'entrée à venir pour accueillir les intrus. Quill passa plusieurs fois en rase-motte pour canarder les nouveaux venus autour de ses alliés, aidant à ce qu'ils puissent rentrer au plus vite à l'intérieur, où là en revanche, ils ne seraient plus livrés qu'à eux-mêmes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
© FICHE CRÉÉE PAR LITTLEHARLEEN

Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mer 8 Juin - 22:06

 
Big brother go blind

 

« Jolie pétoire. » Commenta Flash en s'asseyant sur une caisse de matériel à côté de Rocket, qui était occupé à nettoyer son arme « Ouais ben pas touche, c'est ma pétoire. » « Je s'appelle Groot. » Lança Groot en affichant un sourire « Non, il y touche pas! » Protesta Rocket en se tournant vers son compagnon « Je touche pas à son matos moi! » Groot gratifia son compagnon d'un long regard, et le raton laveur finit par lever les yeux au ciel, avant de descendre de sa caisse « Bon d'accord, d'accord, je lui donne. » Rocket ouvrit la caisse d'un geste sec, avant d'en sortir un objet un peu plus gros qu'un ballon de football américain, qu'il fourra sans grande délicatesse dans les bras d'Eugene « Et c'est quoi ça? » « Ça se voit pas? C'est une bombe. Et pas du genre bombe à eau si vous voyez ce que je veux dire. Au cas ou on aurait besoin de faire exploser une station spatiale ou deux. C'est bien pour ça qu'on vient non? » « C'est pas notre principal objectif, mais... merci. » La masse noire de Venom entoura l'engin, qui se retrouva placé dans une des nombreuses poches dimensionnelles qu'il avait la possibilité de créer, et dans lesquelles Flash avait rangé presque tout son équipement « C'est dégueulasse. » Grogna Rocket avant de s'éloigner, Groot sur les talons « Je s'appelle Groot. » « Non, c'est pas comme toi qui fait pousser tes branches, espèce d'arbuste stupide! » Ces Gardiens... ils étaient tarés. Mais ils l'étaient dans le bon sens du terme. Cette mission n'allait franchement pas être une partie de plaisir, et un peu d'aide de leur part serait plus que bienvenue. Stark, Rogers et les autres grandes pontes de la Résistance venaient de donner le feu vert pour l'opération. D'ici quelques minutes, ils allaient plonger dans le feu de l'action, avec pour objectif de démolir le réseau de satellites qui orbitait autour de la Terre, et qui était géré depuis le Peak. Leur mission, si elle n'était pas d'une absolue nécessité, allait cependant leur apporter un sacré coup de pouce dans leur guerre contre Ultron. En bousillant son réseau de surveillance satellitaire, ils allaient le priver de sa principale paire d'yeux. Ultron aurait alors un mal de chien à retrouver la trace de la Résistance, et il mettrait un certain temps avant de reconstituer un tel réseau.
Soudain, les alarmes se mirent à retentir dans le vaisseau, et Flash se dirigea en toute hâte vers l'un des sièges, auquel il se sangla. Si l'ambiance avait été légèrement décontractée avant ça, elle était à présent tendue et les quelques discussion avaient été remplacées par un silence pesant. Mais en même temps, il n'était guère prudent d'ouvrir la bouche. Avec toutes les cabrioles que ce Star-Lord pouvait faire aux commandes de son vaisseau, ils étaient plus d'un à être à deux doigts de rendre leur dernier repas. Mais pas Flash. Pour lui, ce genre de folies à vous retourner l'estomac, c'était commun. Et il savait pour qui d'autre c'était de la rigolade. Peter Parker. À la simple pensée de son meilleur ami, Flash sentit l'esprit de Venom se tourner vers celui qui avait été son premier hôte, et qui étaient encore sa principale obsession *Même pas en rêve* *Calme-toi petit, il ne m'intéresse plus* C'était faux, mais Venom avait trop de fierté pour admettre qu'il était à présent trop attaché à Flash pour pouvoir vivre sans lui. L'homme et le symbiote avaient à présent fusionné à un tel point qu'ils ne pouvaient plus être séparés plus de quelques heures, sous peine de mort. Pour l'un comme pour l'autre. Croisant le regard de son ami, Flash lui adressa un sourire, avant de lever le pouce dans un geste qui se voulait confiant. Lorsque le vaisseau finit par décélérer, Venom vint recouvrir le visage de Flash, afin de lui éviter de mourir asphyxié une fois la soute du vaisseau ouverte. Et lorsque Quill plaça son vaisseau en vol stationnaire, Eugene fut l'un des premiers à se lever, s'approcha du trou par lequel ils sortiraient du vaisseau, avant de se tourner vers ses équipiers « Je vous ferais bien un discours plein d'héroïsme et de promesses, mais comme c'est pas mon genre... bienvenue en enfer. » *Très captivant le speech, soldat*

Puis il sauta dans le vide, avant de se réceptionner sur la coque de la station en souplesse. À présent, il n'était plus Flash Thompson, le jeune homme de Forrest Hills, mais l'Agent Venom, redoutable machine de guerre qu'il valait mieux ne pas avoir pour ennemi. Genou à terre, il surveilla les environs, prêt à déglinguer le premier signe de présence hostile. Ultron savait qu'ils arrivaient, et il n'avait sûrement pas du mettre longtemps à comprendre pourquoi ils venaient. L'ensemble de ses troupes présentes sur le Peak devaient déjà être en état d'alerte, et dès qu'il aurait détecté l'endroit où ils avaient été largués, il enverrait toutes ses forces les annéantir « Bon, essayons de trouver un accès dans les environs. Sinon, on va devoir s'en tailler un. Quill, arrangez-vous pour que le ciel soit dégagé. » « Comptez sur moi! » Réussir à passer par un sas d'accès serait bien plus aisé que de devoir se tailler un accès dans plusieurs dizaines de centimètres de titane renforcé, prévu pour résister à des assauts bien plus importants que celui d'une trentaine de personnes « Parker, garde les yeux ouverts, si tu vois ce que je veux dire. » Sauf si Ultron avait découvert un moyen miraculeux pour reproduire la capacité des symbiotes à bloquer le Spider-Sense de son ami, ils allaient être deux à sentir le danger venir avant qu'il ne soit vraiment sur eux. Et le danger, il n'allait sûrement pas tarder à leur tomber sur le coin du nez, Flash en aurait parié son badge des alcooliques anonymes...

 
Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mar 14 Juin - 23:32


Big Brother Go Blind
With Illyana Raspoutine, Rachel Summers, Eugène Thompson and Peter Parker


Quelques minutes plus tôt † Salle de Guerre, QG de la Résistance


« Hey mais les gars faut sortir de la Terre le dimanche. Et mesdemoiselles également hein, bien sûr, jamais de discrimination avec moi.»
Je me tournais vers Rachel, alors que celui que l’on appelait Star-Lord faisait de son mieux pour nous charmer, semblait-il. Un regard plein de dédain passa entre nous. Jamais de ma vie, je n’avais croisé la route de quelqu’un d’aussi insupportable que Peter Quill. Que diable, il ne cessait jamais de jacasser ! Cet homme était fêlé, ainsi que le reste de son équipe !
« Il parle beaucoup, je vous l’accorde ! Mais il ne mord pas ! Gamora, la seule femme de cette équipe de fou furieux, venait de prendre position à côté de moi. Bien qu’elle semblait être le membre le plus stable des Gardiens de la Galaxie. « On s’y habitue à la longue ! » Ajouta-t-elle avec un petit sourire en coin, plein de compassion.
« Je préfèrerais subir mille tourments en enfer plutôt que de l’entendre déblatérer ainsi plus longtemps. Vous avez bien du courage ! La guerrière gloussa discrètement, ce qui m’arracha un sourire rapide, presque imperceptible. Elle s’éloigna furtivement pour aller rejoindre son capitaine. J’avais entendu beaucoup de choses sur elle, sur eux, avant de rentrer dans la Salle de Guerre du QG de la Résistance. Il y avait des parallèles douloureux entre la vie qu’elle avait eu et la mienne. En y pensant, elle était probablement celle qui se rapprochait le plus de ce que j’étais.

Je pris le temps de les observer un à un. Les co-équipiers de cette mission suicide dans l’espace. J’avais déjà fait la connaissance de la guerrière Gamora, et je m’étais déjà fait une idée sur le capitaine Star-Lord, le grand hors-la-loi de l’espace. Dans un coin en retrait, assis sur une caisse de bois, se tenait un gaillard fort musclé. Celui que l’on nommait Drax Le Destructeur, qui prenait son temps à aiguiser les lames de ses longs couteaux. Il faisait comme si il ne s’intéressait pas à ce qui se disait dans la salle, mais quand on prenait la peine de l’observer un peu, on pouvait voir que ce n’était pas le cas. Plus attentifs aux instructions, les deux derniers membres de l’équipe, Rocket Racoon et Groot, n’étaient rien de plus qu’un rongeur armé d’un flingue ayant pour partenaire un arbre. Une équipe hétérogène. Mais si ils avaient réussi à survivre jusqu’à présent ensemble, il n’y avait pas de raison de s’inquiéter pour cette mission. Même si au fond de moi... je ne parvenais pas à m’en assurer ! L’espace était leur domaine, pas le mien ! Je cherchais le regard rassurant de Rachel, qui semblait bien plus attentive que moi ! Comme toujours ! Si Marvel Girl était la tête, j’étais le bras armé prêt à envoyer en Enfers le premier qui viendrait nous chercher des embrouilles.

* Calme-toi, Magik ! * Je me retournais vers l’entrée avant même que Psylocke ne rentre dans la salle de commandement. * Comment as-tu su que j’étais ici, Betsy ? * * Si je ne peux pénétrer tes pensées, Magik, ce n’est pas le cas des autres ici présents ! *


Au bord de la Nef † Vaisseau des Gardiens de la Galaxie


J’avais pris position dans un coin de la Nef pour méditer. J’avais besoin de me recentrer sur moi-même avant de partir en guerre. Depuis que j’étais de retour sur Terre, je n’avais pas utilisé mon pouvoir mutant de téléportation. Je ne pouvais compter que sur la magie, ce qui était ironique car Ultron cherchait à comprendre la magie pour accroitre son potentiel. Je méditais là-dessus, les jambes entrecroisées, les mains ouvertes posées sur mes genoux, en lévitation à quelques centimètres du sol. La magie…. Je ne pouvais compter que sur elle avec tous les risques qu’elle représentait. Méditer me permettait de contrôler la magie, contrôler la magie m’évitait de me transformer en démon ! La mission serait un fiasco si des cornes venaient à me pousser sur le crâne !

Le vaisseau accéléra brusquement. J’ouvris les yeux et atterris avec douceur sur le plancher du vaisseau. « Nous y sommes ! » fit Gamora à mon attention en me tendant la main pour m’aider à me relever. Je la saisis, me relevai et me dirigeai vers la soute du vaisseau où se tenait déjà le reste de l’équipe. Les Gardiens allaient s’occuper de l’espace, pendant que notre mission était de s’infiltrer au sein du Peak. Je me rapprochais de Psylocke qui devait m’emmener jusqu’à la surface du vaisseau grâce à sa télékinésie pendant que j’allais nous maintenir à l’intérieur d’un bouclier magique impénétrable. Tu es prête ? Elle acquiesça avant de passer son bras autour de ma taille, pour me tenir au plus près d’elle. « Pod shchitom Serafima » Par le bouclier de Séraphim était un sort que j’avais appris auprès de Stephen Strange. Une bulle d’énergie magique nous enveloppa alors que la cale s’ouvrait sur l’espace. L’Agent Venom se tenait au plus près de l’entrée, près à sauter.
« Je vous ferais bien un discours plein d'héroïsme et de promesses, mais comme c'est pas mon genre... bienvenue en enfer. » Ce parallèle avec les Enfers me fit sourire. Le monstre noir semblait bien convaincu de ce qu’il avançait. « Un séjour en Enfers est bien pire que ce qui nous attends là… »

On suivit de très près le saut de Venom. Nous avions à peine posés les pieds sur la coque glissante de la station, que Psylocke et moi avions dégainés nos armes. Je regardais attentivement autour de nous, attendant à tout moment que les monstres métalliques d’Ultron nous attaquent. Nous n’avions que quelques petites minutes, voir même quelques secondes avant que les défenses du Peak ne réagissent à notre présence. Notre petite équipe était postée sur un vaisseau au milieu de l’espace sans possibilités d’entrer. Chacun allait de son commentaire sur comment pénétrer au sein du vaisseau. Nous manquions de temps. Il fallait réagir rapidement.
« Psylocke…. Ouvre-nous un chemin ! »Dis-je avec autorité. Elle acquiesça et son katana se recouvrit de son énergie télékinésique. Si il y avait bien une personne qui pouvait venir à bout de l’épaisse armure du vaisseau s’était Betsy Braddock.

©Pando
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Jeu 16 Juin - 23:25


les dialogue en italiques sont télépathiques


Je souris à Gamora qui nous expliquer qu'on s'habituait à la longue à quelqu'un comme Peter Quill qui parle sans arrêt. Oui, on s'y habituait. D'ailleurs, Illyana semblait pas y penser mais elle y était habituée aussi. Ce n'était pas comme si Bobby était connu pour être quelqu'un de sage et posé, qui ne parle jamais. Même si c'était sur que les Gardiens de la Galaxy, ce qui impliquer Peter mais aussi Rocket, plus Spiderman et Clint Barton sur la même mission ça risquait de faire trop de bavardages même pour moi. Mais ils sauraient retrouver leur sérieux une fois sur le terrain, après tout c'était ce qu'ils faisaient pour vivre. Enfin... retrouver son sérieux sur le terrain n'était pas spécialement ce pour quoi Peter était connu mais on ferait avec. Toujours attentive à ce qui se disait au propos de la mission, je me penchais vers Illyana. Te plains pas, tu te coltine pas en plus leur pensée. Je lui adressais un clin d'oeil avant de me redresser en remarquant, mentalement et visuellement, l'agent Coulson rentrer dans la pièce. Il allait sûrement nous donner des informations sur la mission... Ah bah nan, il rentrait dans le jeu de Peter. Je finis par craquer devant une nouvelle remarque du grand Star-Lord. Quoiqu'il était plus grande physiquement que moi mais pas tant que ça non plus. Moins impressionnant que Drax. C'est pas comme si y avait la nièce de Gabriel Summers dans la pièce. J'adressais un très grand sourire à toutes les personnes présentes, remarquant un léger malaise alors que je venais de sortir ça. Oh, je connaissais suffisamment mon oncle et la réputation de ce dernier pour savoir qu'il était tout à fait dangereux et que si les Gardiens l’avaient affrontés et vaincus ça ne devait pas être sans raison. Il était mon oncle mais j'étais pas totalement abrutie ou aveuglée. Je finis par lever les yeux au ciel alors que Peter Quill recommençait à parler en pointant frénétiquement Rocket du doigts. Betsy? Je me tournais vers la jeune femme qui venait de rentrer dans la pièce, son éternel sabre en main. En main... le QG était attaqué et on en savait rien ? Nan visiblement, à son air plus que calme et à l'absence de cris mentaux me parvenant, je dirais qu'elle a juste la fantaisie de se trimballer avec ce truc là dégainé. Oui? Tu t'assures que personne s'entre-tue avant la mission ? Je crois qu'ils commencent à taper sur les nerfs de Illyana. La mission serait un peu moins... agréable , vu qu'elle risquait pas d'être drôle, si on tentait de s'étriper les uns les autres. Pas de problème. Je lui souris avant de m'éclipser.

Hank, qu'est-ce que tu as pour moi? Je hâlais mon ami en mettant les pieds dans la pièce du QG de la résistance qu'on avait transformé en armurerie. Une des premières pièces à être réinstaller après chacun des déménagements de QG pour échapper à Ultron. Surement parce qu'avec le QG des têtes pensantes, l'infirmerie et la cantine ça faisait partie des lieux les plus utiles. Qu'est-ce qui te fait croire que j'ai quelque chose pour toi? Je me contentais  de hausser les sourcils en croisant les bras. Bon d'accord, d'accord. Je souris. Je connaissais Hank, je savais qu'il nous avait à de nombreuses reprises bidouillé différentes choses pour nos costumes. Et puis, je savais que Hank était au courant que je faisais partie de l'équipe envoyer sur le Peak. Enfin non... je me doutais qu'il devait le savoir vu qu'il représentait les x-men dans tous les discussions avec les Vengeurs sur ce qu'il faudrait que la résistance fasse pour survivre, et même gagner cette foutue guerre. Je regardais Hank sortir une combinaison d'une malle derrière lui. J'ai modifié ta combinaison de combat pour y rajouter un régulateur de pression qui te permettra de... Je me contentais de hocher la tête quand il regardait dans ma direction. Je comprenais globalement son charabia scientifique, pour une fois parce que c'était assez simple pour une fois. Mais l'écouter me parler de ce genre de chose me rappelait pourquoi je faisais des études de sciences politiques et non de sciences tout court. Généralement je décrochais à la seconde phrase. Donc super combi qui fait que mes organes seront pas écrasé et masque d'oxygène super compact. Je le vis bien sourire même s'il essayait de se retenir devant ma façon de résumé si vulgairement ses explications scientifiques. Tu devras quand même porter ta bouteille d'oxygène. Mes pouvoirs fonctionnent dans l'espace... n'est-ce pas? Légère inquiétude dans ma voix. Non pas que porter une bouteille d'oxygène sans pouvoir me gêner vraiment mais plutôt d'être sans pouvoir. Parce que j'étais tout de suite beaucoup moins efficace et dangereuse sans mes pouvoirs. Surtout que dans l'espace, je doutais qu'on se batte au corps à corps quoi. Surtout face à Ultron.  Sauf que le rire de Hank résonna dans la pièce. C'était rassurant. Non non, tu auras tes pouvoirs. Bonne nouvelle ! Du coup... t'aurais pas un blaster ou autre pour moi aussi? Je faisais un grand sourire à Hank. Oui, je comptais pas tout à fait que sur mes pouvoirs non plus...

- - - - - - - -


Je circulais dans la Nef... à moins que ce soit le Nef. J'aurais bien demandé aux Gardiens de m'éclairer à ce propos mais Star-Lord pilotait, et je comptais pas trop le distraire, et les autres semblaient se préparer au combat. Circulant avec une aisance que les autres n'avaient pas forcément, l'avantage de pouvoir voler, je retournais vers nos packtages. J'attrapais entre autre le sac dans lequel j'avais casé quelques affaires ainsi que mes bouteilles d'oxygènes. Je le passais sur mon dos. On était presque arrivé ce que j'aurais deviné aisément à la façon dont on se faisait canarder. Mais ce que je récupérais également parmi toutes les affaires c'était une carte du Peak. Une petite trouvaille que nous avaient dégotter les Vengeurs. Je naviguais tant bien que mal jusqu'à Wonderman, qui semblait pas au tant apprécier le voyage que moi. Surement parce qu'il était plus secoué que moi. Tu sais par quel côté du Peak on arrive? Je lui désignais la carte du doigt alors qu'il me disait que non, en rajoutant quelques commentaires sur comment ça pilotait. Hum, sa réponse ne m'arrangeait pas tellement de même que l'absence d'intervention de quelqu'un d'autre de notre petite équipe. Pas que ça nous poserait beaucoup plus de problème d'arriver à un endroit où un autre en fait, vu que de toute manière on trouverait opposition un peu partout sur la station spatiale. Mais ce serait tout de même plus pratique de savoir si on devait prendre à gauche ou à droite une fois dans les couloirs de celle-ci. Après... il resterait l'option de se frayer un chemin en taillant au travers des murs. Ce qui aurait été beaucoup plus pratique avec Kitty à bord. Je retiens un rire alors qu'on se rassemblait et que Quill disait que l'équipe rose, donc nous même, était sur le point de passer à l'abordage. Comment me l'avait indiquait Hank McCoy, j'appuyais sur un bouton sur le col de ma combinaison et mon casque se déploya. Je cherchais du regard Illyana et Betsy qui semblaient tout à fait prêtes juste au moment où la soute s'ouvrit. Je souris en entendant Illyana et Venom discuter. Mais quel optimisme, ça fait peur ! Je levais les yeux au ciel, rigolant pendant qu'on le pouvait encore avant de sauter dans l'espace de même que le reste de notre équipe.

Utilisant mes pouvoirs, je me réceptionnais sur la coque de la station spatiale. Instinctivement, je portais une main à ma tête alors que je tendais mon esprit, par habitude, pour tenter de localiser nos ennemis... Que je ne risquais pas de trouver. Je me maudis mentalement. Ca servait à rien. Au tant établir une connexion mentale avec mon équipe. Ne voulant pas les envahir non plus, je me contentais d'effleurer leurs esprits pour me familiariser avec. Je tournais sur moi même lentement pour trouver un endroit par lequel on pourrait rentrer dans le vaisseau avant que les minions de Ultron nous trouvent. Enfin une fois dedans, ils nous trouveront bien. D'ailleurs, je n'eus pas le temps de répondre ni à Venom ni à Illyana qui proposait de se tailler un chemin directement dans les murs, que déjà j'entendis les détonations alors que la Nef et son pilote restait à bord passait au dessus de nos têtes. Je tournais la tête, suivant du regard un tir, quand je remarquais ce qui ressemblait à des araignées géantes se diriger vers nous. Ok, celle du Seigneurs des anneaux est bien plus sympathique avec ses pattes poilues quand même. Je crois qu'il faudrait se dépêcher... J'entendis un agent du SWORD confirmer alors que je remarquais du coin de l'oeil qu'ils sortaient leur armes. Ok ! Il devrait y avoir une espèce de baie vitrée spatiale à quelques mètres vers la droite. Je désignais la droite en question du bras vu qu'on était pas tellement tous tournés dans le même sens. Enfin... il devrait y avoir si nous étions bien là où je le pensais par rapport aux plans. Sans attendre de voir si quelqu'un réagissait à ce que je disais, je partais dans cette direction. J'entendis à nouveau le vaisseau Nef tirait, voyant le tir passait tout juste au dessus de ma tête. Je te jure Quill, tu me touches, je te fais manger ton tableau de bord. Ah voilà, l'adrénaline et le stresse de la mission était arrivé jusqu'à mon cerveau. Je lâchais un soupire de soulagement en apercevant la surface vitrée. Ici! Je n'eus pas le temps de me tourner pour faire signer que je sentis la présence de Drax réellement proche dont le poing s'éclata contre la brise qui se brisa. Efficace. Je relevais la tête de la vitre juste à temps pour voir l'araignée qui se précipitait vers nous. Dis donc, elles avancent vite ces saloperies. Je plissais les yeux et l'observais se décoller de la paroi alors que je l'envoyais dans l'espace, littéralement. Par ici tout le monde, criais-je mentalement. Sans plus attendre, je sautais à l'intérieur de la station, me cognant au passage contre un drone qui tentait visiblement de nous tirer dessus. Je grognais et l'envoyais se cogner contre le premier mur que j’apercevais, violemment. Il m'a frappé fort cette connerie. Ca va Rach'? Oui oui... mais magnez vous, on a déjà de la compagnie. Tout en disant ça, je regardais ce qui ressemblait fortement à une petite armée d'ultronbot et autre sympathisants arrivaient dans ma direction. J'attrapais le blaster que j'avais emporté avant de tirer dans le lot. Le « fun » commençait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Sam 25 Juin - 21:49

 
Big brother go blind

 

Prendre d'assaut une station spatiale bourrée jusqu'à ras bord d'ennemis avec une trentaine de personnes? Mouais, sûrement pas la meilleure idée du siècle. Si Flash devait faire un classement de ses pires missions, celle-ci se serait retrouvée sans problèmes dans son top 10, peut-être même son top 5. Mais à présent, il y était, et il fallait qu'il l'accomplisse si il voulait pouvoir rentrer sur Terre. Sans cesser de surveiller les alentours, guettant la moindre saleté mécanique qui oserait approcher, il écouta les indications de Rachel, alors que les premiers défenseurs de la station venaient à leur rencontre. Leur répondant avec un tir nourri, l'Agent Venom se tourna vers les autres, avant de lancer sur un ton qui se voulait autoritaire « Gamora, Rocket, Williams, avec moi. Les autres, vous suivez Summers. » Flash n'aimait que très moyennement l'idée de s'auto-proclamer chef de leur petite équipe d'assaut, lui qui préférait de loin suivre les ordres plutôt que les donner, mais il fallait bien que quelqu'un assume le rôle et il était sûrement l'un des plus capables. Se baissant pour esquiver un tir, il entoila l'Ultronbot qui avait tiré, l'attira vers lui, et le robot fut proprement décapité par Gamora. Sans cesser de repousser les hordes de créatures mécaniques qui tentaient de les submerger, ils reculaient pour rester à proximité des autres, et Drax leur ouvrit une entrée dans la station avec la délicatesse qui le caractérisait « Costaud votre copain. » « Tout dans les muscles, rien dans la tête! » Souligna Rocket en détruisant une araignée qui s'approchait du reste de leur groupe « Faut pas lui demander de vous pondre une dissertation sur le système politique des Krees! » Flash ne répondit rien, trop occupé à coller une grenade dans la carcasse d'un Ultronbot, qu'il renvoya auprès de ses copains juste avant qu'il n'explose.
Pénétrant dans le Peak par la verrière fracassée, l'équipe d'assaut tomba de Charybde en Scylla, puisque la horde d'ennemis qu'ils affrontaient dehors laissa place à une horde d'ennemis qui les attendait dans les couloirs. Flash troqua son fusil d'assaut pour un lance-grenades, bien plus efficace dans ce genre d'espaces plutôt réduits, alors que plusieurs tentacules  sortaient de son dos en brandissant tout autant d'armes. Tirant sans même chercher à compter les munitions, le soldat transformait les ennemis qui arrivaient en pièces détachées, mais pour un robot qui tombait, deux autres semblaient prendre sa place *Je commence à me demander si tu as emporté assez de munitions* *Avec le temps, tu devrais savoir que je me trimbale avec assez de matos pour prendre d'assaut le Kremlin* *Pour le faire exploser oui* *Tu t'arrête à des détails* Flash rechargea son lance-grenades, sans pour autant cesser de tirer avec ses autres armes.
Quand le flot d'ennemis finit enfin par se tarir, Eugene rangea ses armes dans son costume, ne gardant qu'une mitrailleuse lourde en mains « Alors, c'est par où pour la suite du musée des horreurs mécaniques? » Flash restait à l’affût du moindre signe de danger, certain qu'Ultron leur avait préparé tout un tas de saloperies, attendant le bon moment pour leur balancer tout ça en pleine tronche. C'était déjà surprenant qu'il ne leur ait pas envoyé toutes ses forces d'un seul coup. Non, il préférait les tester, voir de quoi ils étaient capables et ceux contre qui il se battait. Ultron prônait l'extermination de la race humaine, mais si jamais quelqu'un dans leur groupe pouvait lui filer un coup de pouce en servant de rat de labo, il ne s'en priverait sûrement pas. Suivant les indications de Rachel, ils progressèrent sans trop de difficultés, jusqu'au moment ou ils tombèrent sur une porte blindée qui leur bloquait le passage. Protocole standard de confinement en cas de brèche ou d'intrusion. Les portes blindées s'abaissaient pour bloquer les intrus et empêcher que tout l'oxygène de la station ne disparaisse dans l'espace « Je m'occupe de ça. Mais couvrez-moi, ça risque d'être long. » Ordonna Psylocke en se plaçant devant la porte « Je s'appelle Groot? » « Groot demande si vous avez un chalumeau à plasma? Nan parce que sinon... » « J'ai ça. » Le coupa la mutante en faisant apparaître une lame télékinétique qui nimba le couloir d'une lueur violette. Se mettant au travail sans attendre, elle commença à leur découper un passage. Ne restait plus qu'à espérer qu'elle pourrait l'ouvrir avant que toute la station ne leur tombe sur le coin du nez.

 
Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mar 28 Juin - 0:26

Betsy avait commencé à trancher la coque de métal avec son sabre d’énergie télékinésique. J’avouerai que j’avais peut être un peu surestimée sa capacité à venir à bout de l’épaisse enveloppe du vaisseau. Mais ce n’était pas une raison pour que Rachel use de son intelligence pour trouver un accès plus rapide. Elle venait de me casser tout mon plaisir et je grognais intérieurement. Il est vrai que l’on manquait de temps, mais quand même… * Oooooh Illya, tu me désespère ! * Je me mis à grogner même si je pouvais très bien comprendre la réaction de Betsy !

A chaque fois que je revenais fraichement des Limbes, j’avais toujours besoin d’un petit temps d’adaptation pour retrouver un comportement plus humain. Cela pouvait prendre quelques heures comme quelques jours. On m’avait proposé de venir trancher du robot alors que cela ne faisait que quatre jours que j’avais retrouvé la résistance. Et comme je venais de passer plusieurs mois dans les Limbes… Disons seulement, que c’était très compliqué pour moi de résonner comme une humaine et non pas comme un démon sadique, assoiffé de sang. La méditation était une solution pour m’aider à garder le contrôle sur mes instincts malfaisants, ce que j’avais fait dans la Nef avant de partir à l’attaque. Mais l’excitation de la bataille avait eu raison de moi. Il ne restait plus qu’à espérer que je n’allais pas tourner au Darkchylde, où Eugène Thompson comprendrait enfin ce que j’entendais « par vivre l’enfer ». Psylocke se retourna brusquement vers moi et son regard exprimait beaucoup, beaucoup trop d’inquiètude. * Oui, je me contrôle ! Ne t’inquiète pas pour moi ! * pensais-je sans qu’elle n’ait à rien dire avec l’attitude d’une gamine de quinze ans.

Nous allions en direction de Rachel quand une espèce de techno-araignée arriva dans notre direction. C’était la première fois que je croisais la route d’une de ces créatures ! En vérité, je n’avais pas encore vu beaucoup de machines depuis mon arrivée sur Terre, mais de l’acier était de l’acier et après avoir passé des années à me chamailler contre mon frère, je savais comment trancher dans le métal. Je pris mon sabre (pas l’Epée de l’Ame qui m’aurait été inutile face à ces monstres de métal) attendis que l’arachnide se rapproche le plus possible de moi. * Avance… Avance… * Je la laissais venir et au plus près de moi, je me fis le plaisir de lui morceler quatre pattes avec la lame tranchante de mon arme. Spontanément, je vis Psylocke se dresser derrière moi pour planter son katana dans la créature, à la manière d’une équipe de légionnaire. Elle ne se redressa pas et nous reprenions notre chemin vers la brèche que Rachel nous avait dénichée.
* Plus vite… Rachel n’est pas seule !* On accéléra l’allure tout en veillant à ne pas être attaqué de revers. Les Agents du SHIELD lourdement armés, se dressaient comme un mur entre nous et les bêtes métalliques. Leur mission était claire et la nôtre aussi. Ils étaient la première ligne de défense, les archers en sorte, et nous étions la seconde ligne, la plus précieuse, la cavalerie. Nous sautâmes à l’intérieur de la brèche où Rachel semblait déjà s’amuser à détériorer les ennemis. Mais je ne comprenais pas l’intérêt d’utiliser un blaster quand on avait des pouvoirs aussi déterminant que ceux de Marvel Girl.

Nous arrivâmes en même temps que l’Agent Venom et les Gardiens qui nous accompagnaient. Ils usèrent de tout leur armement pour annihiler la vermine qui se trouvait sur notre chemin, à grand renfort d’armes mécaniques. Quand on n’avait pas de pouvoir, les armes avaient en effet leur intérêt. Ils détruisaient l’armée interne alors que Betsy et moi nous occupions qu’aucune de ces créatures ne nous prennent à revers par la verrière. A grand coup d’épée et de katana.

Chacun pris rapidement ses marques dans l’équipe. Si Venom semblait aux commandes, Rachel était notre guide. Et moi ? J’étais l’arme de destruction massive en cas de panne d’armes mécaniques. Les munitions avaient leur intérêt, mais les ressources en munitions n’étaient pas inépuisables. Tout comme nous, Ultron semblait avoir créé une hiérarchie au sein de son armée. La première salve était principalement composée d’araignée mécanique et d’Ultronbots. Je craignais ce qui allait composer la seconde salve, les créatures que l’on allait croiser, risquaient d’être bien plus complexe à détruire. Nous continuâmes à avancer jusqu’à atteindre une porte blindée. Là, je commençais vraiment à craindre ce qui pouvait se trouver de l’autre côté.

Betsy se plaça face à elle. « Je m'occupe de ça. Mais couvrez-moi, ça risque d'être long. ». Enfin il allait y avoir une activité plus fun. J’étais jalouse de cette capacité qu’elle avait à pouvoir passer à travers les murs grâce à ses katanas télékinésiques. Si elle n’était pas arrivée à bout de la coque du Peak, j’étais certaine qu’elle allait rapidement se débarrasser de cet obstacle. Mais j’étais sceptique. Ultron était loin d’être stupide, en temps qu’I.A., je le voyais un peu comme un joueur d’échec ayant toujours un coup d’avance. Il fallait que je réfléchisse. A la manière d’Anatoli Karpov ou Garry Kasparov. A la manière d’un russe.
Alors que Betsy finissait de trancher la porte. Je posais ma main sur son épaule pour la faire arrêter. « Attends ! Réfléchis ! Ils sont derrières et ils attendent ! ». Elle stoppa son mouvement. « T’as une idée ?» Le bouclier de Seraphim avait déjà été invoqué pour nous protéger Psylocke et moi des effets de l’espace, je ne pouvais donc pas l’appliquer quelques secondes à l’ensemble de notre petit équipe pour nous laisser le temps de riposter. Peut-être que je me trompais, ou peut-être pas ! Peut-être n’y avait-il rien derrière cette porte. Mais j’en doutais fortement ! Si je ne pouvais pas les protéger avec mon bouclier, c’est que je l’étais moi-même. Et j’avais d’autres tours dans mon sac ! Il me fallait seulement quelques secondes. Quelques secondes pour jeter un sort.

« Mettez-vous à l’écart, à mon signal tiré ! » Les soldats firent un pas en arrière. « Betsy, vas-y ! ». Psylocke se remit à la tâche. Il ne lui manquait plus que quelques centimètres avant que la porte ne s’effondre et laisse découvrir ce que cachait son seuil. Je me mis en position, un peu comme un boxeur. Et attendit… attendit…. Jusqu’à entendre le bruit du métal s’écrasant violemment contre le sol. A ce bruit, réfléchir n’était plus concevable, seule ma réaction comptait. Sans voir vraiment si quelque chose se cachait derrière, je lançais mon sort. « Ledyanyye shchupal'tsa Ikthalon ».
Un vent glacé s’abattit dans l’entrée. Gelant tout instantanément sur son passage. Iceberg n’aurait pas été plus efficace que les Vrilles Glacées de Ikthalon. Je vis d’emblée l’épaisse couche de givre enrobé la vingtaine ultronbots et les trois sentinelles qui nous attendaient là. Un petit sourire satisfait se dessina sur mon visage alors que je voyais ses géants de fer être figer par la glace. *Echec !* pensais-je. Mais soudain des vrilles rougeâtres se dessinèrent sous l’épaisse couche pétrifiante. Mon sourire disparut très rapidement.

« MAINTENANT ! » hurlais-je à mes compagnons d’armes, alors que les sentinelles utilisaient des pouvoirs mutants préenregistrés dans leur base de données pour contrer mon sortilège.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Dim 10 Juil - 0:25


les dialogue en italiques sont télépathiques


Pour une télépathe comme moi, Ultron fait partir des pires ennemis à affronter. Parce qu'Ultron est une machine. Si le fait qu'il pense est visiblement tout à fait envisageable et discutable, une chose est certaine ses pensées ne sont pas comme les nôtres et elles me sont pas accessible grâce à mes pouvoirs. Quant aux Ultronbot, Sentinelles et autre armada d'androïd qu'il avait à sa disposition et qu'il ne manquait pas d'utiliser contre nous, au tan dire que chez eux aussi la pyschée était absente. Alors au tant dire que j'étais à peu près inutile face à eux. A peu près seulement parce que même si je me reposais majoritairement sur ma télépathie, ce n'était pas mon seul pouvoir et que la télékinésie était quelque chose de tout à fait utile face à ce genre d'attaquants. Pas tout à fait inutile parce que l'on m'avait suffisamment appris à me battre pour que je puisse me défendre et même un pu plus. Mais le sentiment d'être démunie restait là. C'était sûrement une des raisons qui faisait que pour ce genre de mission, dans l'espace comme face à des robots, je me munissais en plus d'un blaster. Une arme supplémentaire et bien tangible qui me procurait un léger sentiment rassurant. Et c'est armé de ce même blaster que je visais les robots et divers trucs mécaniques qui se dirigeait vers moi pendant que le reste de l'équipe, prévenu par ma télépathie pas totalement inutile non plus, me rejoignais à l'intérieur du Peak. Ce fut sans un certains soulagement que je soupirais quand ils arrivèrent à l'intérieur de la station. Sans plus attendre, ils se mirent au travail, juste à temps parce que le flux d'ennemis commençait à dépasser mes capacités. Me rendant bien compte que mon blaster ne ferait pas grande différence quand l'agent Thompson et les Gardiens de la Galaxie rentrait en action, je rangeais mon arme et déployait plutôt mon pouvoir télékinésiste pour ralentir la marche de progression des... je sais même pas quel nom leur donnait. De ce fait, habituée aux missions avec les x-men et entre autre Illyana, je reculais de quelques pas pour leur laisser place et me mettre à l'abri alors que j'usais de mon art. Doucement, je décrochais des bras métalliques, des torses ou autres formes humanoïdes pour les envoyer dans les pattes des robots. Et petit à petit, je construisais également un mur robotique de pièces détachées. Un peu inquiète, je lançais mon esprit à la rencontre de ceux de Psylock et Illyana. Vous tenez le coup les filles? Et comme si mon inquiétude pour mes coéquipières avaient été entendue par je ne sais trop quelle divinité, dont l'identité m'importait peu tant que ce n'était pas le Phénix, le flux d'ennemis commença à se tarir. Je regardais au tour de moi, remarquant avec plaisir de l'on n'avait pas de pertes dans nos rangs.

Sans plus attendre, je vis Gamora, Wonderman et d'autres se retourner vers moi. J'étais donc bien la seule à avoir regarder les plans de la station. Du moins la seule à les avoir mémoriser. Heureusement d'ailleurs... Bien sur, vu que nous avions tous eu les plans sous les yeux, j'aurais pu retrouver ce qu'il me fallait en fouillant les esprits des mes coéquipiers mais je préférais avoir à éviter ce genre de chose. Surtout que ça demandait de la concentration. Beaucoup moins que de simplement me souvenir du chemin et de pointer une direction du doigt. Par ici. Le groupe se mit en marche suivant mes instructions, chacun d'entre nous regardant avec précaution dans toutes les directions. Instinctivement encore, je tentais de sonder la station spatiale à la recherche d'esprit vivant, ne trouvant que les nôtres. Quelle frustration. Je détestais ça. Tu te défends pas si mal. Je retiens un sourire en coin, indiquant toujours la direction à notre petit groupe enfin pas si petit mais voilà l'idée.On a connu mieux. Et sors de ma tête. Je l'entendis rire mentalement. J'avais accepté de garder une connexion mentale plus forte pendant la mission. Et je savais aussi que je pouvais l'empêcher d'entendre mes pensées. Mais il était plus simple de la charrier. Même si ça voulait dire qu'elle m'entendait pester contre mon impuissance dans ce genre de situation. Donnez moi quelque chose à affronter qui a un esprit, je serais tout de suite plus efficace. Donnez moi une porte blindée en plein milieu de l'itinéraire qui pouvait nous mené à la salle avec le super bouton « arrêt » qui était le but de la mission... Merde. Je tournais la tête vers Betsy et vit son sourire alors qu'elle nous annonça s'en charger, avant de faire apparaître une de ses lames. Je souris également. J'appréciais bien de la voir faire ça. Simple, efficace... mortel quand elle le voulait, dans le sens littérale comme figuré. Je fronçais les sourcils, sentant que quelque chose clochait particulièrement à la nervosité qui émanait de Illyana. Je n'étais pas la seule car j'entendis des personnes commencer à parler quand Magik nous coupa tous pour nous dire d'attendre, qu'ils étaient derrière la porte. Sa voix me fait l'effet d'une décharge électrique et je compris. Je compris tout le raisonnement qu'elle avait effectuée. Parce que je venais de faire le même. Parce qu'il y avait des saloperies de Sentinelles derrière la porte.

Illyana nous ordonna de nous mettre à l'écart et je compris tout de suite qu'elle avait une idée derrière la tête. Je ne pus m'empêcher de grimacer tout de même. Ultron ne maîtrisait pas la magie. Il ne s'y attendrait pas. Mais Illyana utilisant sa magie pour l'attaquer était exactement ce qui risquait de le mettre sur la bonne voie pour comprendre un jour comment ça fonctionne. C'était risqué. Mais c'était aussi probablement ça ou mourir alors je ne disais rien. Je me contentais de hocher la tête, le visage grave, et de reculer de quelques pas. Je regarde au tour de nous, cherchant ce que je pourrais faire pour aider. J'aurais du trimballer avec mon mur de robots araignées en morceaux tiens... Ca aurait pu servir. Même si les sentinelles étaient pas forcément aussi facile à démembrer que de simples robots araignées. Je grimaçais tout en voyant la plaque de métal que Betsy avait découpée tomber au sol. Plus de temps pour la réflexion, nous voilà dans l'action. Je frissonnais alors que le sort de Illyana se matérialisa. Je remarquais le sourire presque moqueur de Betsy malgré la situation, sans trop savoir si c'était de plaisir de voir notre Magik faire ça ou si elle se payait ma tronche de pas être habituée à ce genre de froid alors qu'on vivait tous avec Bobby sur le dos. Je regardais la zone glacée. Je compte trois sentinelles. Seulement trois avais-je envie de dire. Mais en même temps c'était déjà trois sentinelles. Bientôt la glace vira à des couleurs rougeâtres. Ces saloperies étaient toujours là. Pourraient pas crever ? Non trop simple. Je n'eus pas besoin du cri de Magik pour passer à l'action. Dès que le premier bot fut libérer je le démembrais et utilisais les morceaux comme projectiles face aux suivants. Mais là c'était la partie facile. Quand la glace aura plus fondue, ce sera les sentinelles. Je regardais au tour de moi mais je ne voyais pour le moment pas d'échappatoires. Je grinçais des dents. Wonderman était plus qu'efficace sur les bot, super-force, super-résistance mais j'étais pas sure qu'il résiste si bien aux attaques des sentinelles. Ni aucun d'entre nous d'ailleurs. Et à vrai dire, nous nous retrouvions déjà dans une situation peu encourageante. Magik ! Tu as quoi en réserves? J'avais hurlé tout en repoussant une attaque venant du côté. Une espèce de prière pas très réaliste, me doutant que si elle avait eu mieux, elle aurait agit du premier coup. J'avais presque envie de demander si elle pouvait pas envoyer directement les Sentinelles dans les limbes mais ça me paraissait pas forcément être une superbe idée sur la durée comme méthode. Je plongeais sur le côté évitant une attaque sous forme de lance flamme des Sentinelles. Saloperies. C'était dans ces rares moments que le Phénix me manquait. Beaucoup plus rapide pour se défaire de ce genre d'encombrements. Mais je n'avais pas le Phénix à disposition donc je devrais trouver un autre moyen. Le seul moyen de se débarrasser des Sentinelles étaient de les détruire physiquement. Éparpiller des morceaux dans l'espace des morceaux dans l'espace serait tout à fait efficace dans le genre. Restez plus qu'à trouver comment. Ou alors... ou alors, on courrait en mode mission suicide jusqu'à la salle de contrôle pour juste appuyer sur ce foutu bouton de merde. Mais je tenais pas spécialement à me suicider. Je me dirigeais vers Rocket et l'Agent Venom, pas très loin l'un de l'autre. Parmi vos nombreuses munitions, vous n'avez pas un spécial Sentinelle ? On pouvait toujours espérer. Et puis, ils m'avaient bien l'air de genre, l'un comme l'autre, a toujours avoir une arme spéciale pour tout type d'ennemi, on sait jamais qu'on tombe dessus par hasard. Après tout les Gardiens de la Galaxie devaient croiser tout pleins d'ennemis. Pourquoi ils auraient pas de l'anti Sentinelle ? Et après on envoie les morceaux flotter dans l'espace. J'affichais un certain sourire à cette idée, donnant presque l'impression que ça allait être facile. J'avais dit presque l'impression parce qu'à côté en même temps je repoussais violemment tout ce qui s'approchait de moi, particulièrement si je pouvais les éclater contre un mur.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mer 20 Juil - 14:51

 
Big brother go blind

 

Main fermement serrée autour de la poignée et doigt prêt à appuyer sur la détente, Eugene attendait que Psylocke finisse de leur ouvrir un passage à travers la porte blindée. Le jeune homme fut à peine surprit quand il entendit Magik dire qu'ils attendaient derrière la porte, prêts à leur bondir dessus sitôt que Betsy aurait terminé son boulot. Ce qui allait très bientôt arriver, car il lui restait tout au plus dix centimètres à découper. Et en effet, le Spider-Sense de Flash le titillait de plus en plus, à mesure que la mutante découpait la porte. Et quand elle eut finit sa besogne, elle s'écarta alors que l'épais morceau de métal tombait en avant, et sans attendre, Magik se servit d'un de ses sortilèges pour emprisonner tout ce qui se trouvait de l'autre côté de la porte dans une épaisse couche de glace. Flash n'avait jamais été un grand amateur de magie, lui qui n'y comprenait absolument rien et qui s'était toujours retrouvé dans des situations particulièrement catastrophique dès lors qu'il se retrouvait confronté à un sorcier. Mais pour une fois il se trouvait du bon côté du sortilège et put voir sans problèmes une vingtaine de Bots et trois Sentinelles se faire congeler « De quoi mettre Mr Freeze au chômage. » Commenta l'Agent Venom en se mettant à tirer « Je s'appelle Groot? » « Un super-vilain de bande dessinées, avec un fusil cryogénique. » Répondit le jeune homme en devinant la question de l'arbre sur pattes qui se trouvait à côté de lui.
Quand son chargeur fut vide, il troqua son fusil d'assaut contre un fusil à pompe automatique, et se porta au contact avec les Bots. Se laissant tomber au sol alors qu'une des machines le visait, il esquiva un tir avant de répliquer, transformant un peu plus son adversaire en charpie à chaque tir. Se relevant d'un bond, il envoya son genou dans le crâne d'un autre bot, alors qu'il tirait en plein dans les photorécepteurs d'une araignée qui tentait de l'attaquer par derrière. Repoussant un autre Bot d'un coup de pied, il recula de quelques pas, et se retrouva plus ou moins dos à dos avec Rocket, qui était occupé à vider ses munitions à la chaine comme lui « Bordel, je me croirais dans 300! » S'écria Flash en rechargeant « Dans quoi? » « Un film tiré d'un truc vrai. Trois cent grecs contre des centaines de milliers de mecs en face. » « Et ça se finit comment? » « Les grecs y passent tous jusqu'au dernier. » Rocket balança ce qui devait être un chapelet d'insultes dans une quelconque langue alien quand Rachel se dirigea vers eux, cherchant à savoir si ils n'avaient pas par hasard une quelconque arme capable de réduire les Sentinelles au silence avant qu'elle ne se mettent à massacrer tous les mutants présents comme leur programmation première l'exigeait. En effet, il devait bien avoir deux ou trois armes assez puissantes pour réduire un trio de Sentinelles au silence, mais soit elles n'étaient pas assez puissantes pour leur régler leur compte en un coup, soit elles l'étaient trop et risquaient de faire des morts de leur côté aussi *Tu m'oublie gamin.* *La dernière fois que je t'ais laissé les commandes, t'as essayé de tuer tous ceux qui étaient avec nous.* *C'était différent.* *On va dire ça.* Se baissant pour éviter un tir, il entoila son adversaire, avant de l'envoyer s'écraser sans ménagement contre un mur « Summers, j'ai un plan. Mais vous feriez mieux de rester à distance, ça risque d'être... violent. Et si tu pouvais dire à ta copine blonde de préparer un truc pour l'arrêter, juste au cas où. Du feu ou du son, comme ça lui chante. » « Mais de quoi... » Commença le raton laveur, mais Flash s'était déjà élancé en direction de la Sentinelle la plus proche, qui s'était presque totalement libérée de sa prison de glace. Et à mesure qu'il se rapprochait de la machine, sa masse augmentait, et des piques apparurent sur toute la surface de son corps. Visiblement peu consciente de ce qui se dirigeait vers elle, la Sentinelle réagit simplement en tentant de lui mettre un coup de poing qui aurait mit par terre un éléphant, mais Venom bloqua le coup, et broya la main du robot sans ménagement. Posant son pied massif sur la poitrine de la Sentinelle, Venom attrapa son bras, avant de tirer dessus de toutes ses forces, qui finit pas être arraché au niveau de l'épaule. Mais alors que la Sentinelle tentait d'assimiler et de traiter la quantité qui lui parvenait, Venom se servit du bras pour la frapper à la tête, et la machine tituba sous l'impact, avant de finir au sol après deux coups supplémentaires. Et loin de s'arrêter à ça, Venom continua à la frapper aussi bien avec le bras qu'avec son poing libre, ne s'arrêtant que lorsque sa tête fut réduite à l'état de pièces détachées, difficilement retenue au reste de son corps par quelques fils et une partie du cou.
Se redressant sur toute sa hauteur, le symbiote poussa un hurlement de rage à l'intention des machines restantes, avant d'afficher un sourire carnassier, sa langue pendant à l’extérieur de sa bouche « JE SUIS VENOM! » Faisant apparaître plusieurs tentacules dans son dos, les appendices attrapèrent les Bots les plus proches, avant de les détruire, les broyant ou les envoyant s'écraser contre les murs. Se tournant vers les autres, Venom leur adressa le même sourire qu'aux machines, avant de lancer sans même cacher son mépris « Allez les sacs à viande, je ne vais pas faire tout le boulot tout seul. » *Sacs à viande?* *Tu préférais saucisses sur pattes?* Le monstre fut ramené brutalement dans le combat par une autre Sentinelle qui le frappa au visage avec force, et si il fut forcé de mettre un genou à terre, Venom lui rendit la pareille en la frappant en mettant assez de force dans ses poings pour la faire reculer de quelques mètres. Il n'avait pas la capacité de ce sombre crétin d'Hulk à puiser dans sa colère pour se rentre plus fort, mais il n'avait nullement besoin de ça pour coller quelques raclées à des machines et accomplir la mission de son hôte, qui était aussi minable qu'attachant.

 
Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mer 10 Aoû - 22:28

Alors que des fissures érubescentes commençaient à se vriller sur l’épaisse couche de glace, je me plaçais de côté pour laisser de la place à mes compagnons d’infortunes. Coller contre le mur, alors qu’ils pénétraient par l’accès que nous avait ouvert Psylocke, je pris une grande inspiration. J’exprimais un souffle de bien-être et de satisfaction. Je sentais la magie courir dans mes veines. Quel délice ! Dommage que ce fusse de la magie noire, où j’aurais pris un véritable plaisir à m’y plonger. Mais ce genre de pratique avait un coup ! Un coup diabolique, cendré, et risqué pour la vie humaine quelle qu’elle soit ! Me sentais-je aussi affecté à cause du temps passé dans les Limbes ; ou le fait que je n’avais pas utilisé mes pouvoirs depuis longtemps ; ou encore par influence naturelle ? Etais-je naturellement attiré par le côté sombre ?

Je devais me reprendre et ne pas succomber à la tentation. Après tout, nous étions dans un vaisseau en orbite autour de la Terre avec pour mission d’arrêter une machine sociopathe. Il n’aurait pas été judicieux, mon côté sombre prendre le dessus en un tel instant, en un tel lieu. Le Darkchylde aurait l’avenir pour se manifester. Mais pas aujourd’hui. Pas maintenant. Même si cette option de facilité me faisait terriblement envie. J’inspirais une dernière fois, un grand bol d’air et me remis en marche. Rachel démembrait les bots, Wonderman les explosait, Psylocke les sabrait, pendant que le reste de l’équipe les fusillait avec leur arsenal. « Magik ! Tu as quoi en réserves? » Ces quelques mots de Rachel me firent sourire. Je la regardais, avec ce petit ris au coin des lèvres et un regard enténébré. « Un arsenal de guerre » répondis-je alors que je sentais de nouveau l’afflux magique dans mes veines.  Une boule de pure magie d’un doré éclatant apparu dans ma main. Je la lançais sur le premier bot à ma portée. Un trou de la largeur de mon poing surgit à la surface de son armure, à l’endroit même où se trouvait son générateur principal. La créature de fer s’écrasa au sol inanimé. Je n’attendis pas d’entendre le bruit fracassant de la carcasse s’écrasant au sol, que je lançais une nouvelle boule en direction d’un autre bot. Puis un autre et un autre…. Mais combattre les bots étaient quelque chose d’aisé. Ce que nous devions craindre, c’était les sentinelles. Et nous en avions trois dans la pièce.

A cette réflexion, je commençais à tirer mes boules de pure magie en direction de la sentinelle la plus proche. Celle-ci ne tarda pas à me prendre pour cible à coup de rafales glacées. Un peu vindicative la Sentinelle ! C’est à cet instant que les choses commencèrent à s’intensifier. Spider-man se dressa au-dessus de nous, à l’aide de ses toiles d’araignées. Prenant appuie contre un des murs, il lança ses filaments en direction du bras armé de la sentinelle, puis tira violemment dessus. Le flux glacial qu’envoyait la créature balaya la salle sur sa longueur, laissant sur place deux bots et manquant de peu de m’atteindre et de me réduire au silence. L’araignée tira de toutes ses forces, empêchant la bête de s’en prendre à moi.

A ma droite, l’action avait pris des tournures différentes. Je n’entendis que rapidement les paroles de l’Agent Venom. La copine blonde avait un nom, au nom de l’enfer ! Mais il ne laissa le temps à personne de répondre, qui prenait déjà l’apparence d’une créature digne de l’enfer. Une bête que seul un géniteur pouvait aimer avec son aspect sombre et tentaculaire. Bête de chair contre bête d’acier, il s’élança contre son adversaire. Il avait demandé à ce que je prépare du feu ou du son. Il n’allait pas être déçu, j’allais prendre plaisir à le cramer.

De mon côté, Spider-Man maintenait tant bien que mal la créature dans ses filets. Je m’ancrais profondément dans le sol et posait ma main droite sur ma main gauche à hauteur de poitrine. Une boule de magie n’allait pas suffire pour une sentinelle, il me fallait quelque chose de plus puissant. Je me concentrais sur le flux magique qui coulait dans mes veines. Ecartant lentement mes mains l’une de l’autre, on pouvait voir un cercle doré luminescent se former. Progressivement, une boule de magie pure de la taille d’un boulet de canon apparu. Je rouvris les yeux et portait à ma victime un regard sans pupille d’un noir intense. La sentinelle reçu le boulet de canon en plein thorax, ce qui la fit chavirer quelques pas en arrière. Les fils de l’araignée cédèrent sous l’impact. La sentinelle vacilla, avant de se redresser. Un trou béant apparaissait sur sa carapace d’où des fils électriques et autres structures dépassaient. Elle pointa de nouveau son bras armé vers moi. Je l’avais heurté, mais je ne l’avais pas suffisamment atteinte pour la détruire. J’avais néanmoins creusé un accès dans son épaisse coquille d’acier. Je me préparais à son attaque et dressais autour de moi un champ de force. Une valve glacée commença à s’abattre sur moi, poussant sur mon bouclier. Quelqu’un devait abattre cette créature.
« WONDERMAN ! » L’homme d’acier s’éleva dans les airs et percuta violemment la sentinelle. Le geyser de glace se stoppa, alors que la bête s’écroulait au sol. Simon Williams se trouvait sur son torse, victorieux. Avant de se remettre à la frappée pour faire d’elle qu’un amas de bout métallique.

A côté de nous, le cri rauque de la bête de l’Agent Venom se fit entendre. Elle me donnait froid dans le dos. Et pourtant j’en avais vu des créatures immondes dans les Limbes et autres plans mystiques. La troisième et ultime sentinelle venait d’écraser son bras mécanique dans le visage de la bête de l’Agent Venom. Ce dernier m’avait demandé de préparer les lances-flammes et c’est ce que j’allais faire.

Des flammes apparurent dans chacune de mes mains. Mais alors que j’allais les propulser vers la sentinelle, je les fis disparaitre. Dans un petit cri d’horreur, je portais mes mains sur mon crâne. Une douleur foudroyante me transperça. Du bout des doigts, je sentis deux petites pointes dissimulées dans mon cuir chevelu. Mon regard s’assombrit par la peur. Je restais figé. Je regardais autour de moi en espérant que personne ne m’ai remarqué et dressait mes barrières télépathiques. Je n’entendrai plus Rachel et Betsy, mais elles n’entendraient pas non plus la panique qui grandissait dans mon esprit. Personne ne devait savoir. Personne ne devait savoir !

Je laissais les flammes de nouveau s’allumer et tentait de rester calme alors que sur ma tête deux petites cornes venaient de s’éveiller.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Lun 19 Sep - 22:25

 
Big brother go blind

 

Venom se redressa, alors que la Sentinelle face à lui se préparait à l'attaquer. Mais avant que l'un ou l'autre n'aient eu le temps de s'avancer, une bonne demi-douzaines de branches et de lianes attrapèrent la machine avant de la tirer sans ménagement, l'envoyant s'écraser aux pieds d'un Groot qui abattit furieusement ses bras sur le crâne, alors que d'autres lianes s'enfonçaient dans les failles du blindage, se répendant sous l'armure. La Sentinelle fut secouée de violents spasmes, avant de finir par s'immobiliser en produisant une gerbe d'étincelles. Pour faire bonne mesure, Rocket grimpa sur la carcasse, avant de lui tirer dans la tête jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que des morceaux fumants. Puis il se tourna vers Venom, avant de cracher par-terre « V'la ce qu'il te dit le sac à viande. » *Tu l'as cherché* Souligna Flash avec humour. Le symbiote se contenta de répondre à la boule de poils parlante par un sourire carnassier, avant de rendre le contrôle de son corps à son hôte.
Retrouvant une apparence normale, Flash s'ébroua avant de reprendre sa respiration. Céder la place à Venom était une expérience particulièrement désagréable, et l'inverse l'était tout autant. Mais même si le symbiote se laissait parfois aller à des accès de violence gratuite et était aussi aimable qu'une porte de prison à laquelle on aurait greffé la personnalité de Wolverine, il avait parfois son utilité. Avisant les flammes qui se trouvaient dans les mains d'Illyana, et qui faisaient hurler son Spider-Sense comme une alarme incendie, il les désigna avant de dire avec calme « Tu pourrais éteindre ça? L'instant pyromane est fini, mais je te promets que tu pourras déchaîner l'enfer plus tard. » Le couloir était pour le moment vide de toute présence ennemie, mais Flash ne savait que trop bien que l'absence d'ennemis ne voulait pas dire l'absence de danger. Ouvrant une fois de plus la marche, ils avancèrent à vive allure, afin d'atteindre le cœur de la station dans les plus brefs délais. Ultron leur envoyait des vagues d'ennemis de manière plus ou moins régulière, mais l'agent du S.H.I.E.L.D. se doutait que l'intelligence artificielle gardait le gros de ses troupes à l'abri, à l'endroit précis ou ils voulaient aller. Pour le moment, il se contentait de tester leurs capacités à tous, et les harcelait pour les pousser à la faute, chose qu'il s'empresserait d'exploiter pour massacrer le plus de membres possible de leur commando.
Soudain, ils entendirent des bruits de combat, et Flash s'arrêta et jeta un coup d’œil vers son groupe « Il nous manque personne? » « Pas que je sache. » Répondit Psylocke avant de fermer les yeux. Surveillant les alentours, le jeune homme n'eut qu'à attendre quelques secondes avant que la mutante ne rouvre les yeux « C'est Quill. Mais il y a d'autres personnes avec lui. » « Quelqu'un d'autre? Me dit pas qu'il a encore prit des inconnus en stop! » S'exclama Rocket « On se tue à lui dire de pas parler aux inconnus et il en fait qu'à sa tête! » « Quoi qu'il en soit vaudrait mieux pas le laisser crever. » Ils s'élancèrent dans la direction du combat, et tombèrent rapidement sur l'affrontement à proprement parler, qui opposait Quill et plusieurs agents du S.H.I.E.L.D. et d'A.I.M. à une dizaine de machines. S'élançant vers les forces ennemies, Flash mit un coup de pied au Bot le plus proche, alors qu'il explosait une araignée mécanique d'une rafale bien placée. Le combat s'inversa radicalement, et les forces ennemies furent rapidement détruites. Star-Lord quitta alors son abri et fit disparaître son casque, avant d'ouvrir les bras « Ah ben enfin! Ça fait dix bonnes minutes que je vous attends? » « Qu'est-ce que tu fais là? Et eux? » Demanda Gamora « Ben disons que j'ai pas réussi à trouver une place de parking correcte pour le vaisseau. Pour ce qui est de mes amis... c'était les prendre en stop ou les laisser flotter dans l'espace. » « Je s'appelle Groot? » « Mais oui le vaisseau va bien! Par pitié Quill, dis-moi que t'as pas flingué notre seul moyen de s'échapper! » « Bien sûr que non! Mais il aura besoin d'une nouvelle couche de peinture. Et d'une ou deux réparations mineures. Mais y a euh... Ripley là qui peut s'en charger. » « Moi c'est Riley, pas Ripley. » Fit un des soldats d'A.I.M. « C'est pareil. Tu répare ce qu'il faut et tu touche à rien d'autre. Et puis je suis sûr que t'es une femme au crâne presque chauve sous ce casque-poubelle. Drax, tu pourrais jouer les baby-sitter pour soldats? » « Je suis un guerrier, pas un gardien d'enfants. » « Métaphore Drax, métaphore. » Peter en levant les yeux au ciel, avant de changer les modes de ses pistolets. Alors que le bandit légendaire se plaçait aux côtés de Flash à la tête du groupe, le jeune homme vit Spidey et Wonder-Man rester en arrière, afin d'aider Drax à protéger les rescapés et leur vaisseau. Rechargeant son arme, le soldat s'enfonça dans un couloir non-éclairé, et s’arrêta brusquement quand la porte se referma d'un coup sec, les plongeant dans le noir total « Quelqu'un aurait un briquet? » Demanda-t-il en brandissant son arme, prêt à tirer sur tout ce qui allait bouger une fois qu'ils y verraient un peu plus clair. Car oui, il était parfaitement inutile de dire que cet endroit puait le piège à plein nez.

 
Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   Mar 11 Oct - 20:50

Je tenais ces deux boules de feu entre mes mains, prête à les jeter sur la première créature qui allait avoir l’idée stupide de s’approcher de moi. C’était la première fois qu’un membre d’une de mes équipes d’intervention me demandait de le faire cramer. L’idée ne me déplaisait pas. Je trouvais même cela plutôt excitant. A ce ressenti, je compris que ce n’était pas moi qui ressentais ce plaisir, mais plutôt l’autre. La créature tapie dans mes ténèbres, et qui par l’intermédiaire des cornes sortant de mon cranes, me faisait comprendre qu’elle avait une très forte envie de prendre ma place. Je continuais de respirer profondément pour rester la plus calme et la plus maitre de moi-même que possible.
Mais la sombre créature ne me laissa pas le temps d’utiliser mes flammes sur cette personne et rendit la place à son hôte. Le symbiote avait-il eu peur de se prendre un coup de chaud. Un sentiment de frustration s’empara de moi. « Tu pourrais éteindre ça? L'instant pyromane est fini, mais je te promets que tu pourras déchaîner l'enfer plus tard. ». J’émis alors un profond grognement, montrant à tous mon insatisfaction. Je savais que cette réaction venait de moi, sans être de moi. Ce qui m’énervait d’autant plus. Rachel et Betsy me regardèrent. Gamora, à mes côtés, sembla pourtant de mon avis. Comme si elle aurait trouvé appréciable ce petit instant de pyromanie. Sa réaction la fit remonter dans mon estime, alors que l’on reprenait notre route dans les entrailles de la machine.
Rachel arriva à ma hauteur. « Pourquoi as-tu coupé la télépathie, Illy ? » Je ne voyais pas Psylocke, mais je sentais très bien son regard rivé sur moi, inquiète et soupçonneuse. « J’avais besoin de toute ma concentration. Ouvrir mon esprit m’est contre nature et me demande beaucoup de vigilance contre les Sentinelles. »Répondis-je sans oser la regarder. « Tu mens ! » « On a senti un changement de tes réactions juste avant que tu ne coupes la connexion. » exprima Betsy en se plaçant à ma droite. « Tu perds le contrôle, Illyana. »
Je me stoppais brutalement et leur lança un regard noir. « Vous me surveillez ? » Leur demandais-je sans obtenir de réponse. « Dites-vous bien que vous avez accès à mes pensées, seulement parce que je le veux bien. Des télépathes n’ont rien à faire dans l’esprit d’un sorcier suprême. Que je vous reprenne à vouloir capter mes sentiments et je ne serais plus aussi amicale. ». Je repris le chemin en tapant dans l’épaule de Rachel, ma meilleure amie. Ce n’était ni le lieu, ni le moment pour un sermon. Mais les X-men n’arrivaient pas à comprendre cela, et c’était bien un des plus grands défauts de cette équipe. Ils ne pouvaient s’empêcher de se mêler de ce qui ne les regardait pas.

Notre dispute familiale fut interrompue par le bruit des combats un peu plus loin. On se mit à courir en direction des sons de lutte se demandant qui pouvait bien en être l’investigateur. « C’est Quill » Annonça Psylocke. Et d’autres, semblait-il. Mais quels autres ? On ne tarda pas à le découvrir. Quill avait trouvé des « amis » sur la route. L’AIM lui tenait lieu de partenaire fasse à une dizaine de machines. Comme plus tôt, je m’avançais face aux bots à l’aide de boules de pures énergies, qui les transperça avec une facilité presque déconcertante. J’avais de la chance qu’Ultron ne sache pas utiliser la magie, car ces attaques constituaient probablement ma meilleure arme. Il ne fallut pas longtemps pour mettre un terme à l’attaque des machines présentes. Ce fut même assez bref. Mais quand Quill se remit à parler je n’espérais plus qu’une chose, retourner au combat pour ne plus l’entendre parler. Mon regard se reporta vers Gamora. « Je vous le répète, Lady Gamora, vous avez bien du courage. » « Les hommes restent des hommes. Tous les mêmes ! » Elle avait raison. Et nous tenions une bonne brochette de mâles en cet instant. Quill qui ne cessait de jacasser, Drax qui ne comprenait pas ce qu’on lui exprimait, Rocket qui n’était autre un raton laveur, Groot qui n’était rien d’autre qu’un arbre, Spider-Man qui était tout aussi causant que Quill, Wonderman qui par bonheur savait se montrer par son absence d’expressivité et enfin, l’Agent Venom qui avait l’étrange capacité de se transformer en une espèce de poulpe noir ultra-féroce. Je regardais chacun de ces personnages d’un œil morve et réalisait alors que Rachel continuait de m’observer avec intensité. Ce qui n’arrangea pas mon état colérique quelque peu incontrôlé que je manifestais depuis le début de cette opération. Il fallait que je me concentre sur autre chose que les personnes qui m’entouraient, ou j’allais perdre le contrôle. Nous devions finir cette mission pour que je puisse me retrouver au calme pour reprendre le contrôle de moi-même.

Fort heureusement, nous ne tardâmes pas à reprendre la route, en laissant derrière nous Drax, Spider-Man et Wonderman. Je n’étais pas très satisfaite de ce choix, après tout, ces deux derniers s’étaient montrés très convaincant face aux Sentinelles. Et j’étais persuadée que d’autres d’entre elles nous attendaient plus loin. Je suivais le reste du groupe dans l’entrée d’un couloir avec en tête Peter Quill et l’Agent Venom. Quand la porte se referma derrière nous, l’obscurité prit place. Un petit sourire se dessina sur mon visage et celui-ci s’étendit d’autant plus quand l’Agent Venom prit la parole. « Quelqu'un aurait un briquet? » Je ris, malgré moi. « Je n’ai pas de briquet, mais j’ai du feu ! » dis-je en illuminant à nouveau mes mains de flammes. J’avançais pour me mettre en tête du cortège et lançait un regard vicieux à l’agent en passant à côté. « Je te conseille de prendre tes distances si tu as encore peur de quelques flambées mon chaton. » Un petit sourire moqueur s’était dessiné sur mon visage.
J’avançais, une boule de feu dans chacune de mes mains, pour illuminer au mieux le couloir obscur. Mais plus on avançait et plus j’entendais des bruits sourds, métalliques se diriger vers nous. Le cliquetis du métal sur le métal se faisait de plus en plus sonore. Comme des milliers de pas sur la ferraille. Je fis signe aux autres de s’arrêter alors que j’entendais les claquements être de plus en plus proche, qu’il était possible de compter les secondes avant l’impact…. Trois… Deux… Un… Alors je les vis. Les centaines d’araignées métalliques de quarante centimètres de diamètres arrivant vers nous par le sol, les murs et le plafond. Quelques-unes d’entre elles auraient été inoffensives. Mais leur nombre faisait leur force et le couloir en semblait surchargé. Sans réfléchir, je dirigeais mes mains dans leur direction et deux immenses jets de flammes s’abattirent sur les premières créatures, les réduisant à l’état de cendre, mais d’autres arrivaient. Les flammes au bout de mes doigts disparurent, mais des flammes continuèrent de briller sur le bord des murs, à l’endroit même où je venais de carboniser certaines de ces créatures. Psylocke passa alors à côté de moi pour trancher de son sabre les araignées métalliques, suivis de près par Gamora. Rachel, elle, se tenait en arrière et projetait les créatures les unes contre les autres. Je croisais le regard de l’Agent. L’heure n’était plus aux blagues. J’élevais les mains vers le plafond « Po ogni Amtor » Des centaines de petites lumières s’élevèrent dans les airs, éclairant plus largement les arachnides de fer qui fonçaient droit dans notre direction. Levant ma main droite vers les flammes qui s’élevaient des murs, je les réabsorbais, laissant les murs nus de toutes flammes. Je me retournais alors vers l’Agent Venom, lui exprimant par un simple regard que le passage était libre d’action.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  
 

♠ ASSAUT N°3 → BIG BROTHER GO BLIND

 Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» [Big Brother] Périclès espionne (entre autres) FaceBook
» Big Brother (au Québec)
» Création des chars d'assaut
» Assaut planétaire sur Orinos
» assaut sur l'ile du diable
 
 
 Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
  ♨ MARVEL LEGACY ♨  :: Le Peak : QG du SWORD-